REVIRON-PIEGAY F.

REVIRON-PIEGAY Floriane

Corps : Maître de Conférences
Spécialité : Anglais

Floriane REVIRON-PIEGAY (floriane.reviron.piegay @ univ-st-etienne.fr)

Affectation(s) :
CELEC (EA 3069)
UNIVERSITE JEAN MONNET DE SAINT-ETIENNE
UFR D'ARTS LETTRES ET LANGUES

Fonctions :
Sept. 2001- sept. 2008 :  Responsable du CAPES, de la formation des PLC1 et des relations avec l’IUFM (Université de Bourgogne).
De 2001 à 2005 :  Membre du Jury du CAPES Externe d’anglais
Depuis janvier 2010 : Responsable du Master MEEF  (Métiers de l’Enseignement, de l'Education et de la Formation) en anglais à l’Université Jean Monnet
Entre avril 2013 et juillet 2014 : Membre du Jury du CAPES Externe d’anglais (session exceptionnelle) sous la direction de M. Richet.
Depuis septembre 2015 : Membre du Jury de l'Agrégation Interne d'Anglais sous la direction de M. Richet
Depuis septembre 2016 : Représentante des Master MEEF langue pour l'académie de Lyon au sein du CRDF (Conseil des représentants de Diplômes et de Formations)

Thèmes de recherche :
Littérature anglaise XIXe/ XXe. Biographie/ Autobiographie, Récits de Voyage, Victorianisme et Modernisme, Bloomsbury Group. Ecriture Féminine


Formation :
Agrégation Externe d’Anglais (1995) reçue 10ème.
Thèse de Doctorat de Langue, Littérature et Civilisation du Monde Anglophone. "Virginia Woolf et Lytton Strachey ou la Révolution Biographique", sous la direction de M. le Professeur Frédéric Regard. (2000), Université Jean Monnet, Saint-Etienne.

Publications :

Articles :
-“Orlando de V. Woolf : une réponse à Eminent Victorians ?”, article publié dans l’ouvrage collectif intitulé : La Biographie littéraire en Angleterre (XVIIe-XXe siècles). Configurations, reconfigurations du soi artistique. Sous la direction de Frédéric Regard. Saint-Etienne: Publications de l’Université de Saint-Etienne, 1999. 117-140.
-“Orlando ou le ‘voyage sentimental’ de Virginia Woolf”, article publié dans la revue Etudes Britanniques Contemporaines. Congrès de la SAES, Rennes, mai 1998. Numéro 16, juin 1999. 119-132.
-“The Nature of Things in Orlando”, article publié dans la revue Etudes Britanniques Contemporaines. Numéro hors série de la Société d’Etudes Woolfiennes, Things in Virginia Woolf’s Works. Colloque de la S.E.W., Université Bordeaux III, janvier 1999. 91-105.
-“Moments of Being: Mémoires et miroirs de Virginia Woolf ?”, dans Reflets de Soi, textes réunis et présentés par Sylvie Crinquand dans la Collection Kaléidoscopes, Centre Image/Texte/Langage, Editions Universitaires de Dijon, 1999. 79-87.
-“‘Friendships Gallery’: Virginia Woolf’s Gallery of Self-Portraits”, dans Self Portraits/ Images de Soi, articles réunis et présentés par Frédéric Ogée dans Interfaces n°17, Editions Universitaires de Dijon, 2000, 135-147.
-“La Biographie woolfienne : vers une alchimie du pur et de l’impur ?”, dans Virginia Woolf, Le Pur et l’Impur. Sous la direction de Catherine Bernard et Christine Reynier. Colloque de Cerisy, 2001. Collection Interférences, Presses Universitaires de Rennes, 2002, 219-233.
-“Am I a snob? de Virginia Woolf: autoportrait d’une femme savante en précieuse ridicule?” dans Par Humour de Soi, Textes réunis et présentés par Sylvie Crinquand. Collection Kaléidoscopes, centre Image/ Texte/ Langage, Editions Universitaires de Dijon, 2004, 85-93.
-“Virginia Woolf et l’esthétique cinématographique”, dans Etudes britanniques contemporaines, Revue de la société d’Etudes Anglaises Contemporaines, Congrès de la SAES, Grenoble mai 2003, N° 26, juin 2004, 139-52.
-“Bloomsbury and the Cinema : Practice and Theory of a New Form of Expression”, in Insights into the Legacy of Bloomsbury With Unpublished Essays and Memoirs by Roger Fry, Vanessa Bell and Virginia Woolf. Cahiers Victoriens et Edouardiens. Ed. Christine Reynier, Université Paul Valéry, Montpellier III, octobre 2005, n° 62. 69-91.
-“Orlando : Virginia Woolf’s woman-manly or man-womanly experiment in style” dans In Between: Essays & Studies in Literary Criticism. Orlando. Ed. Gulshan R. Taneja, University of New Delhi, vol 14 : 2, September 2005, 130-138.
-“‘Catch me if you can’: la quête du sens dans la lecture woolfienne” dans Woolf lectrice / Woolf critique, Etudes Britanniques Contemporaines, Numéro hors série. Ed. Catherine Lanone, Catherine Bernard, Montpellier: Presses Universitaires de la Méditerranée, Automne 2007, 61-75.
-“Les dernières lettres de Virginia Woolf : hantise et obsession de la fin”, dans Dernières Lettres. Ed. Sylvie Crinquand. Dijon: Editions universitaires de Dijon, 2008, 187-201.
-“Translating Generic Liberties : Orlando on page and screen”, dans Biography: An Interdisciplinary Quarterly. Ed. Craig Howes. University of Hawaï : Biographical Research Center, spring 2009. 32: 2. 316-339.
-“Isabella Bird Bishop’s Unbeaten Tracks in Japan : Unbeaten Tracks in Travel Literature”, dans In-Between Two Worlds, Narratives by Female Explorers and Travellers 1850-1945. Eds. Béatrice Bijon et Gérard Gâcon. New York: Peter Lang, 2009, 67-80.
-« De la correspondance à The Voyage Out : Portrait de Virginia Woolf en jeune femme de lettres »Publication dans la Collection électronique L’intime [en ligne], Volume N°1 / Lettres d'écrivains européens : du romantisme au modernisme, 12 novembre 2010. ISSN - 2114-1053
http://revuesshs.u-bourgogne.fr/intime/document.php?id=129
-“Eminent Victorians: Outrageous Strachey? The Indecent Exposure of Victorian Characters and Mores.” Etudes Britanniques Contemporaires n° 45, ed. Frédérique Amselle, Presses Universitaires de la Méditerranée. Revue en ligne, http://ebc.revues.org/577, décembre 2013
-“Like Father, like Daughter? Autobiography as Defacement in Leslie Stephen's Mausoleum Book and Virginia Woolf's Memoirs.” in Writing the Self: Essays on Autobiography and Autofiction. Eds. Kerstin W Shands, et alii.  English Studies 5. Stockholm: Södertörns högskola, 2015. 173-182.
-“John Ross's Narrative of a Second Voyage in Search of a North-West Passage : From the Exploration of the Arctic to Self-fashioning”, dans Authority and Displacement in the English-Speaking World. Ed. Florence Labaune-Demeule. Vol. 1. Newcastle-upon-Tyne : Cambridge Scholars Publishing, 2015. 25-42.

Ouvrage :
-Englishness Revisited, édité par et avec une introduction de Floriane Reviron-Piégay, (Newcastle Upon Tyne : Cambridge Scholars Press, 2009), 406 pages. ISBN : 978-1-4438-0595-7
Ouvrage international et interdisciplinaire rassemblant 27 articles dont ceux de Catherine Lanone, Jean-Michel Ganteau, Antoine Mioche, Nicholas Deakin, Richard Bradford, Sophie Aymes, Ignacio Ramos Gay, Keith Dixon, Christine Berberich, Hilary Larkin, Valerie Kennedy et alii.

Traductions :
-Traduction de l’anglais au français de l’ouvrage de Philip Whalen, paru sous le titre Gaston Roupnel : entre l’âme paysanne et les sciences humaines, Editions Universitaires de Dijon, décembre 2001.
-Traduction de l’anglais au français d’un texte de Carrie Chapman Catt intitulé « The Crisis » pour l’ouvrage sur les origines du féminisme, dans la collection Les Fondamentaux du Féminisme anglo-saxon, co-écrit par Claire Delahaye et Béatrice Bijon à paraître aux éditions ENS date non connue.