MINECO

PROJET INTERNATIONAL MINECOLa bourle au Siècle d'Or espagnol

 

 

PRÉSENTATION

  • L'EA 3069 CELEC
    est membre du projet
    de recherche n°FFI2017-82532-P MINECO/AEI/FEDER, UE intitulé “Identidades y alteridades. La burla como diversión y arma social en la literatura y cultura del Siglo de Oro”, qui relève du Ministerio de Economía, Industria y Competitividad-Agencia Estatal de Investigación du Gouvernement espagnol.

  • C'est le Dr Ignacio ARELLANO AYUSO de l’Université de Navarre (Espagne) qui pilote le projet, les autres membres de cette équipe internationale étant :
    - Carlos F. CABANILLAS CÁRDENAS (UIT Universidad Ártica de Noruega, Tromsø),
    - Juan Manuel ESCUDERO BAZTÁN (Universidad de Navarra, GRISO),
    - Celsa C. GARCÍA VALDÉS (Universidad de Navarra, GRISO),
    - Julián GONZÁLEZ-BARRERA (Universidad de Sevilla),
    - Arnulfo HERRERA (Universidad Nacional Autónoma de México),
    - Mariela INSUA (Universidad de Navarra, GRISO),
    - Emmanuel MARIGNO (Université Jean Monnet Saint-Étienne),
    - Carlos MATA INDURÁIN (Universidad de Navarra, GRISO),
    - Carmela PÉREZ-SALAZAR (Universidad de Navarra, GRISO),
    - Fernando RODRÍGUEZ MANSILLA (Hobart and William Smith Colleges),
    - Victoriano RONCERO (Stony Brook University, New York),
    - Martina VINATEA (Universidad del Pacífico, Lima).

  • La durée prévue du projet est de trois ans (2018-2020). Le principal objectif de ce projet consiste à étudier les aspects les plus significatifs de la bourle au Siècle d’Or espagnol, notamment depuis les conflits de type ethnique, littéraire, religieux, socio-culturel, de genre, etc., comme stratégie défensive ou offensive, le tout structuré à partir de deux notions fondamentales : l'« identité » et l’« altérité ». Deux stratégies sont privilégiées. La première vise à produire un corpus critique d’analyses théoriques relatives à la bourle au Siècle d’Or, concept difficile à définir, notamment en lien avec des genres voisins comme la satire, l’invective, etc. La seconde consiste en la préparation d’un corpus de textes littéraires burlesques sous la forme d’une anthologie en dix volumes, dans le but de cerner les principaux modèles et auteurs en la matière, et cela, dans les domaines de la  poésie, du théâtre et de la prose, le tout traitant aussi bien des auteurs les plus reconnus que des auteurs considérés comme plus secondaires. Cela implique la littérature la plus officielle, comme les créations plus clandestines, marginales, etc. Les supports éditoriaux prévus iront de l’édition papier aux publications numériques et interactives (liens hypertextes, etc.).

En savoir plus