Auditions de doctorants

Les auditions de doctorants

Le principe des auditions

Le CERCRID est né de discussions scientifiques entre des doctorants en droit et ces échanges perdurent sous la forme d'audition des doctorants. Cette pratique s'est depuis développée dans de nombreux centres de recherche.

Ces auditions sont un moment essentiel à la fois pour les doctorants et pour la vie du Centre. Chacun y apporte ses compétences, toutes spécialités confondues. Les chercheurs et enseignants-chercheurs comme les doctorants sont donc tous conviés à y participer.

Il ne s'agit en aucun cas d'une première soutenance.

Sous réserve des aménagements rendus nécessaires par les emplois du temps de chacun, deux sessions au moins sont organisées par année, chacune permettant l'audition de 2 ou 3 doctorants.

Ces auditions doivent concerner, dans une même session, des spécialités différentes.

 

Première audition

Elle est prévue lorsque le doctorant a terminé de découvrir son sujet et peut le délimiter.

Pour le futur, et compte tenu des délais de rédaction de plus en plus brefs, il a été décidé qu'une première audition pourrait avoir lieu à la fin de la première année.

Sachant que cette première année est souvent très occupée par la découverte de l'enseignement, on admet cependant qu'elle soit reportée, d'une année au plus.

 

Deuxième audition

Elle est prévue lorsque le doctorant maîtrise son sujet et le fil conducteur de sa thèse, mais avant qu'il considère comme définitif le plan qu'il aurait établi, sans quoi l'audition risque de perdre de son intérêt.

Lorsque les doctorants remplissent ces conditions, ils doivent s'adresser au CERCRID afin que soit organisée leur audition.