BERTRAND Gwenaelle

Gwenaëlle BERTRAND


Corps : Maître de conférences
Spécialité : Design

gwenaelle.bertrand@univ-st-etienne.fr (gwenaelle.bertrand @ univ-st-etienne.fr)
Site web personnel : www.maxwen-studio.com

Affectation(s) :
 Laboratoire CIEREC
Faculté Arts Lettres Langues

Téléphone :  04 77 42 16 61
secrétariat du CIEREC

THÈMES DE RECHERCHE :

- Implications industrielles, politiques et sociales du design et des nouvelles technologies dans le contexte de l’Anthropocène
- Recherche-projet comme mode de collaborations pluridisciplinaires entre le design, les sciences et l’ingénierie

Publications :

THÈSE

- Gwenaëlle Bertrand. Le design critique et les nouveaux enjeux de conception : un territoire historico-géopolitique de 1960 à nos jours. Art et histoire de l’art. Université de Strasbourg, 2016. En ligne : HAL archives ouvertes, 02/10/2017, HAL Id: tel-01599267.

DIRECTIONS D’OUVRAGES COLLECTIFS

- Poïétiques du design 4 – Conception, corps & fictions, Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard (dir.), Paris, L’Harmattan, collection Esthétique, série Ars, 2017.
- Poïétiques du design 3 – Conception et politique, Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard (dir.), Paris, L’Harmattan, collection Esthétique, série Ars, 2015.
- Poïétiques du design 2 – Éco-conception ?, Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard (dir.), Paris, L’Harmattan, collection Esthétique, série Ars, 2015.
- Poïétiques du design 1 – Vers de nouveaux paradigmes de la conception ?, Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard (dir.), Paris, L’Harmattan, collection Esthétique, série Ars, 2014.

ARTICLES

- « La recherche-création en design : synthèse de l’atelier Réalités Déplacées mené avec les étudiants du Master Design Projet de l’Université de Strasbourg », co-écrit avec Maxime Favard, in Définir l’identité de la recherche-création. État des lieux et au-delà. John Didier, Grazia Giacco, Sabine Chatelain et Frédéric Verry (dir.), EME éditions, CREArTe, 2020, p. 59 à 89.
- « Alma Siedhoff-Buscher : une figure opiniâtre », co-écrit avec Maxime Favard, in staatliche bauhaus cent pour cent 1919-2019, David Bihanic (dir.), Paris, T&P Work Unit, 2019, p. 66 à 71.
- « L’artefact dysfonctionnel : de la fonction oblique au design critique », in RADDAR n°1 – Fonctions, revue annuelle de design, Lausanne, MUDAC, Paris, T&P Work Unit, 2019, p. 153 à 168.
- « The dysfunctional artefact: from oblique function to critical design », in RADDAR n°1 – Function, traduction de Susan Pickford, revue annuelle de design, Lausanne, MUDAC, Paris, T&P Work Unit, 2019, p. 153 à 168.
- « Biodesign: vers une relecture des rapports », in Philosophical Readings, volume XI, issue 1, décembre 2018, p. 38 à 47. lien
- « Déconstruire ce qui doit advenir », in Poïétiques du design 4 - Conception, corps & fictions, Paris, L’Harmattan, Esthétiques série Ars, 2017, p. 79 à 108.
- « La mécanique des temps : jeux de dialogues entre design et politique », co-écrit avec Maxime Favard, in Poïétiques du design 3 – Conception et politique, Paris, L’Harmattan, collection Esthétique, série Ars, 2015, p. 107 à 139.
- « Intentions et enjeux du faire œuvre critique en design », in L’évolution de la démarche critique dans le monde culturel, Frédéric-Gaël Theuriau (dir.), Vaillant, 2015, p. 91 à 99.
- « Chercher l’équilibre », co-écrit avec Maxime Favard, in Poïétiques du design 2 – Éco-conception ? Paris, L’Harmattan, collection Esthétique, série Ars, 2015, p. 115 à 136.
- « Une poétique du dysfonctionnement pour une politique du sens », in Poïétiques du design 1 – Vers de nouveaux paradigmes de la conception ?, Paris, L’Harmattan, collection Esthétique, série Ars, 2014, p. 33 à 45.

 ARTICLES DE PRESSE 

- « Design, démarche artistique et Anthropocène », conversation avec Anne Fischer, in Rue89 Lyon, Voix à lire, le 22 avril 2019. lien .    
 - « Pour un design théorique », co-écrit avec Maxime Favard, in Strasbourg.eu eurométropole, numéro spécial Hyperconscience : explorez l'impact des interfaces sur les individus, leurs comportements et nos sociétés, septembre 2018, p. 32 à 33.
- « Biodesign : la paillasse plutôt que l’établi », co-écrit avec Maxime Favard, in Usbek & Rica : le média qui explore le futur, 20 avril 2017. lien

PRATIQUES ARTISTIQUES THEORISÉES

Design, démarche artistique et Anthropocène, émission radio menée par Loic Sagnard pour les Mercredis de l’Anthropocène organisés par l’Ecole Urbaine de Lyon, 24 avril 2019. lien .   
- Réalités déplacées : design à l’ère de l’Anthropocène, catalogue de l’exposition présentée au Shadok : Fabrique du numérique, Strasbourg du 13.02.2019 au 03.03.2019, 2019, 24 pages.
- Réalités déplacées : design à l’ère de l’Anthropocène, commissariat d’exposition et scénographie de neuf projets de design présentés du 13.02.2019 au 03.03.2019 au Shadok : Fabrique du numérique, Ville et Eurométropole de Strasbourg.
- Hybrisphère : design, numérique et énergies, restitution de résidence artistique au Shadok : fabrique du numérique, Strasbourg, novembre-décembre 2018.
Provisoire, déconstruction, protoformes et corps social, entretien audio mené par Sylvia Fredriksson, Cité du design, septembre 2018. lien .   
Hybrisphère : design, numérique et énergies, co-écrit avec Maxime Favard, avec le soutien du Shadok : fabrique du numérique, éditeur indépendant, 2018, 116 pages.
- Studio maxwen : Politique de l’interface, entretien mené par Aurélien Montinari, avril 2018. lien .   
- « Utopie & Dystopie : jeu de domino par le studio de design strasbourgeois maxwen », in Agrippine doit mourir, Strasbourg, n°19, 2014, p. 35.
- « Faites vos Jeux », in POLY Magazine, Strasbourg, n°160 septembre, 2013, p. 5.
- « A Serious Method », in POLY Magazine, Strasbourg, n°156 mars, 2013, p. 80-81.

PROJET DE RECHERCHE

- Lauréate 2019 du fonds d’amorçage de la Fondation de l’UJM : L’Intelligence Artificielle rencontre le Design : Explorer le compromis entre la fonctionnalité et la créativité grâce aux réseaux génératifs adverses. Une collaboration entre les Laboratoires Hubert Curien et CIEREC de l’Université Jean Monnet Saint-Étienne ainsi que ACCRA de l’Université de Strasbourg.