TUOT Laurence

Laurence TUOT


Corps : Maître de conférences
Spécialité : Arts plastiques

laurence.tuot@univ-st-etienne.fr (laurence.tuot @ univ-st-etienne.fr)

Affectation(s) : 
Laboratoire CIEREC
Faculté Arts Lettres Langues

Téléphone :  04 77 42 16 61
secrétariat du CIEREC


Publications :

DIRECTION D'OUVRAGE COLLECTIF

- Le Feu à l'oeuvre dans la création contemporaine, Publications de l'Université de Saint-Étienne, 2018.

ARTICLES

- « Stanley William Hayter : Les nouveaux gestes de la gravure » (co-écrit avec Anne Béchard-Léauté), in Interfaces [En ligne], Volume 39, Le Geste et sa trace/Gestures and their Traces, mis à jour le : 07/07/2018. URL 
- « Le Mou et ses violences, les possibilités du dialogue de Jan Švankmajer », in La dynamique du mou, Céline Cadaureille et Emma Viguier dir., Toulouse, éd. PUM, L’art en œuvre, janvier 2017, p. 113-119.
- « Hayter, "un rocher géant dans un lac tranquille" », in Nouvelles de l'Estampe, n°260, Paris, Automne 2017, p. 76-80.
- « Les Langues silencieuses de Jan Švanmajer », Les Voix marionnettiques, Etudes Théâtrales n°60 /61, 2015, p. 172 à 177.
- « Viandes insensibles», Animal / Humain : passages, Figures de l'art n°27, PUPPA, Pau, 2014, p. 69 à 79.
- « Du Déjeuner en fourrure au design culinaire : surréalisme et nouvelles mises en scènes alimentaires», Le Surréalisme et les arts du spectacle, Mélusine n°34, 2014, p. 227 à 236.
- « Les Planches alimentaires de Wilhelm Busch ou l’oeuvre impossible », in Boris Eizyman, Plates Bandes à part, Bruxelles, La Lettre volée, 2013, p. 53-72.
- « L’indiscrétion de Vasari », L’Ardeur de l’art même, Pratiques discrètes de l’art et leurs non-lieux, pratiques N°21, 2010, p.  20 à 27.
- « Une interprétation gravée des enfers chinois », Traduire/interpréter,  Nouvelle Revue d’esthétique n°3, 2009, p.113-117.
- « De la Séduction du gaufrage, une gravure d’Otto Dix » et « Illustrations de poèmes de Bertold Brecht » (gravures à sec sur papier alimentaire), in Boris Eizykman, Dessiner dans la Marge, Paris, L’Harmattan, 2003, p. 129 à 144.
- « La Danse des Marionnettes, sur les photographies de David Rosenfeld », in Gilles Mora, L’Anonyme, Catalogue des Rencontres Internationales de la Photographie, Arles, Actes Sud, 2001, p.37 à 38.

PRATIQUES ARTISTIQUES THEORISÉES

- Les Baleines échouées, gravures présentées à l’exposition «Paysages cassés », organisée par la galerie 3A et le FRAC Picardie, Maison de la culture d’Amiens, du 1er juin au 6 novembre 2016.
- Gravures, 2ème nuit de l’estampe, Foire Saint Germain, Paris, mai 2010.
- Gravures, La Taille Douce, exposition organisée par Françoise Bricaut, Paris, décembre 2009.
- Création des marionnettes et d’éléments scénographiques pour les spectacles Suzanne et Sir Semoule ou l’homme rêvé du collectif Quatre ailes (spectacles) de 2002 à 2006. Principales représentations : Théâtre des quartiers d’Ivry, Naxos Bobine, Maison de la culture d’Amiens (dans le cadre du colloque « L’œuvre collective » organisé par l’Université de Picardie Jules Verne, le Musée de Picardie et la Maison de la Culture d’Amiens, octobre 2005).

ORGANISATION D'ÉVÈNEMENTS SCIENTIFIQUES 

- « Poupées, pantins, marionnettes », journée d’étude, UJM, 3 avril 2013.
- « Le Feu, enjeux d’un phénomène insaisissable », colloque, UJM, 7 et 8 novembre 2013.
- « La Couleur au défi du multiple, l’estampe après 1945 », journée d’étude suivie d’un workshop dirigé par Antonio Navarro Fernandez (Université de Salamanque), UJM, 31 mai 2017.

COMMUNICATIONS SANS ACTES

- « Stanley William Hayter et la couleur en gravure », dans le cadre de la journée d’études « La couleur au défi du multiple, l’estampe après 1945» (dir.), UJM, 31 mai 2017.
- « L’Homme sans gravité : Réflexions autour de Vortex de Phia Ménard », dans le cadre de la journée d’études « FAIRE ET DEFAIRE, Les arts de la marionnette à l’épreuve de la mécanique des fluides », organisée par  Aurélie Coulon, Julie Valero et Sylvie Reghezza, Université Stendhal – Grenoble 3, 13 novembre 2014.