Parcours DDT

Parcours DDT / Master 2 CDT (DEPT)


Le parcours Développement Durable des Territoires, 4ème année d'IEP, donne accès l'année suivante à la spécialité CoPTer (Conduite de Projets et Développement Durable des Territoires) de l'IEP et au M2 CDT (Conseil en Développement Territorial) de l'IAE se déroulant dans le cadre de l'apprentissage.



Face aux nouveaux défis du développement territorial, qui ne peut plus s'appréhender seulement sous le prisme économique (essentiel pour créer la richesse) mais qui doit également intégrer les dimensions sociétales, environnementales, culturelles, il est nécessaire de former des responsables de l'élaboration et de la conduite de projets, capables d'appréhender le développement territorial de manière transversale (aménagement, économie, transport, logement, urbanisme, solidarité...) et de l'organiser avec des partenaires multiples.


 Parmi ses enjeux, le parcours DDT propose une approche globale, transversale et soutenable du développement des territoires par :

 Une approche multidimensionnelle des territoires (urbain/rural, économique/environnemental/social/culturel, aménagement/transport/habitat/urbanisme),
 La régulation institutionnelle, politique, civile de projets complexes soumis à la nécessité de la transversalité des approches,
- La coordination des différents acteurs et articulation public/privé (y compris place de l'Economie Sociale et Solidaire).

  L'objectif du parcours est donc de former des développeurs territoriaux destinés aux collectivités territoriales, EPCI, agences de développement, agences d'urbanisme, chambres consulaires, organismes de logement social,... capables :

 d'élaborer et mettre en œuvre à des échelles pertinentes (quartiers, communes, bassins d'emploi, pays, agglomérations, métropoles, régions,...) des stratégies et projets articulant les dimensions à la fois économique, environnementale, sociale et culturelle des territoires,
 aptes à susciter et à construire des partenariats entre acteurs publics et/ou privés dans des contextes institutionnels, politiques, socio-économiques complexes.