Avril 2016 (semaine 15)

Hisoma - Colloque international « Les épigrammes de l'Anthologie latine entre innovation et tradition »

Jeudi 14 avril, Saint-Étienne
Université Jean Monnet - Site Tréfilerie - 33 rue du 11-Novembre
Bât. B - 1er étage - Salle du Conseil (B1.1)
Vendredi 15 avril, Lyon
MSH Maison de l'Orient et de la Méditerranée
Accès par le 86 rue Pasteur (plan Vigipirate) - Lyon 7e
Salle Joseph Reinach - 4e étage

Les centaines d’épigrammes de l’Anthologie latine, d’époques diverses et souvent indatables, sont, en grande partie, caractéristiques de la latinité tardive : en un sens, elles représentent à la fois...

  • Les centaines d’épigrammes de l’Anthologie latine, d’époques diverses et souvent indatables, sont, en grande partie, caractéristiques de la latinité tardive : en un sens, elles représentent à la fois un bilan, typique des recueils tardo-antiques, et l’ultime développement en Occident d’un genre désormais millénaire, une finis terrae de l’épigramme latine, avant sa renaissance partielle au Moyen Âge. L’objectif de ce colloque est d’approfondir nos connaissances dans ce domaine, dans une optique privilégiant l’histoire littéraire.
  • Corpus : Le corpus d’étude est composé des épigrammes (à l’exclusion, donc des poèmes longs) contenus dans l’Anthologie latine, à savoir dans les deux volumes de l’édition Riese (18942, Anthologie de Saumaise, Anthologie de Vossius ; mais aussi les pièces éparses du second volume [19062], dans la mesure où elles sont antiques).
  • Problématiques : Tradition, imitation, innovation, mutation, intertextualité.
  • On s’attachera à étudier l’évolution du genre et des thématiques épigrammatiques au sein de l’Anthologie. La longue histoire de l’épigramme s’est caractérisée par des exigences formelles fortes, doublées d’une recherche permanente de la uariatio. Cette tension poétique, sensible dès les origines grecques du genre, se concrétise, par réécritures successives, dans une dialectique de la tradition et de l’innovation, de l’intemporalité et de la nouveauté, tant au niveau de l’écriture, des thèmes, des enjeux littéraires et sociaux, que dans la recherche de nouvelles représentations.

Comité d’organisation : Florence GARAMBOIS-VASQUEZ (florence.garambois.vasquez @ univ-st-etienne.fr) (Saint-Étienne), Daniel VALLAT (Daniel.Vallat @ univ-lyon2.fr) (Lyon 2)

Comité scientifique : Franca Ela CONSOLINO (L’Aquila), Lavinia GALLI-MILIC (Genève), Paola PAOLUCCI (Perugia), Étienne WOLFF (Paris 10 - Nanterre)

Contacts

Florence GARAMBOIS-VASQUEZ

Isabelle FURNION
isabelle.furnion @ univ-st-etienne.fr