Stages et Alternances

Le Stage

"Le stage correspond à une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel au cours de laquelle l'étudiant acquiert des compétences professionnelles et met en oeuvre les acquis de sa formation en vue de l'obtention d'un diplôme ou d'une certification et de favoriser son insertion professionnelle.
Le/la stagiaire se voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d'enseignement et approuvées par l'organisme d'accueil."

En fin d'études, il vous prépare à votre future insertion professionnelle et vous permet de valoriser vos savoirs et savoir-faire.  Le stage nécessite d'établir un contrat  sous la forme d'une convention de stage. Vous pouvez consulter la loi 2014-788 du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du statut des stagiaires, pour mieux connaître les principes en vigueur.



La convention de stage

Une convention de stage est à enregistrer sur l'Espace Numérique de Travail (ENT), dans l'onglet "ma scolarité, les stages", après accord de votre tuteur enseignant. Vous compléterez les champs en ligne et ensuite vous imprimerez votre convention de stage en trois exemplaires. Veuillez suivre les consignes indiquées. Un stage ne peut pas être effectué sans convention de stage validé par l'ensemble des acteurs.

Si votre stage se déroule hors de France (Union européenne ou international), veuillez compléter le formulaire CPAM et le retransmettre à votre scolarité avec une attestation de droits sécurité sociale en cours de validité. Veuillez également compléter la Fiche stage Etranger pour annexe à votre convention de stage. Cette fiche mentionne notamment la réglementation en vigueur du pays d'accueil. Le Guide Stages Etranger en téléchargement contient des informations complémentaires nécessaires à votre séjour et à la bonne réalisation de votre stage à l'Etranger.



La gratification

En France, lorsque la durée du stage est supérieure à deux mois consécutifs ou non, celui-ci fait obligatoirement l'objet d'une gratification, sauf en cas de règles particulières applicables dans certaines collectivités d'outre-mer françaises et pour les stages relevant de l'article L4381-1 du code de la santé publique.
Le montant horaire de la gratification est fixé à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale défini en application de l'article L.241-3 du code de la sécurité sociale dans les entreprises publiques, privées, associations, EPIC, établissements et administrations de l'État.

La gratification ne peut être cumulée avec une rémunération versée par l'administration ou l'établissement public d'accueil au cours de la période concernée.
La gratification est due au stagiaire sans préjudice du remboursement des frais engagés par le/la stagiaire pour effectuer son stage et des avantages offerts, le cas échéant, pour la restauration, l'hébergement, et le transport.

Ce montant représente 554,40 euros par mois, pour l'année 2016, dans le cadre d'un stage mis en œuvre sur la base de 154 heures. Cette gratification n'a pas le caractère d'un salaire. Pour davantage d'informations, vous pouvez consultez le site du service-public.