RECHERCHE

La Recherche

L'IAE de Saint-Etienne s'appuie sur 2 laboratoires de référence en Économie et en Gestion




 


Constitué en 1997, le GATE a fusionné avec le CREUSET de l'Université Jean Monnet Saint-Etienne en janvier 2010 pour créer le "GATE Lyon-Saint-Etienne".

Le GATE Lyon-Saint-Etienne est une Unité Mixte de Recherche (UMR 5824) rattachée à au CNRS, à l'Université Lumière-Lyon 2 et à l'Université Jean Monnet-St-Etienne, l'Université Claude Bernard-Lyon 1 et L'Ecole Normale Supérieure de Lyon. Le laboratoire compte près de 100 membres dont près de 50 chercheurs et 40 doctorants.
Les travaux conduits au laboratoire relèvent de l'économie théorique et de l'économie appliquée. Ils s'appuient sur des modélisations fondées principalement sur la théorie des jeux, la théorie de la décision et la théorie des contrats. Le laboratoire s'est constitué une réputation internationale en économie expérimentale et comportementale et en théorie des jeux. Son évaluation par l'AERES en 2010 s'est traduite par l'attribution de la note A+.
Le GATE Lyon-St-Etienne développe des coopérations internationales de recherche avec plus de 60 Universités étrangères dont : University of California at Santa Barbara, Appalachian State University, George Mason University, University of Sydney, Tilburg University, Université de Montréal, Beijing Normal University, Aarhus School of Business, Université Carlos III Madrid, Université Catholique de Louvain-la-Neuve, etc.





Coactis est l'équipe de recherche en gestion des Universités Lyon 2 et Jean Monnet de Saint Etienne. Reconnue Equipe d'Accueil par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (EA 4161), elle regroupe 37 enseignants chercheurs (13 Professeurs des Universités et Maîtres de conférences HDR, et 24 Maîtres de Conférences) et 15 doctorants.
L'équipe se caractérise par sa dimension pluridisciplinaire (stratégie, finance, marketing, RH, SI...) dans le champ de la recherche en Sciences de Gestion. Elle se structure autour de cinq axes de recherches, mais aussi autour de programmes scientifiques transversaux qui mobilisent et croisent les compétences des différentes spécialités et disciplines.
Cette approche correspond aux pratiques réelles des entreprises et des organisations qui ne cloisonnent pas les champs fonctionnels mais croisent au contraire les regards et approches pour construire leurs dynamiques.