Stratégie de l'IFRESIS

Stratégie de l'IFRESIS

  • Pourquoi l'IFRESIS ?


L'origine de la création à Saint-Étienne, d'une «Structure Fédérative de Recherche en Sciences et Ingénierie de la Santé (IFRESIS)» est le résultat conjugué d'une réflexion d'une part, entre l'Ecole Nationale Supérieure des Mines avec les Professeurs Michel SOUSTELLE, Directeur adjoint de L'ENSM, de Jean-Charles PINOLI, Directeur adjoint chargé de la recherche et de Didier BERNACHE-ASSOLANT, Directeur du Centre Ingénierie et Santé de l'ENSM et d'autre part, de l'Université Jean Monnet avec les Professeurs Frédéric LUCHT et Christian ALEXANDRE, alors doyens de la faculté de médecine.

Cet institut répond depuis 2007, à une stratégie de développement de la recherche scientifique, universitaire et médicale avec l'Université Jean Monnet, l'École Nationale Supérieure des Mines, le CHU, l'Institut de Cancérologie de la Loire et l'Établissement Français du sang. Ces cinq établissements se sont fédérés dans le domaine de la Santé et des Technologies Médicales.

Le but est de développer de nouveaux « outils » et thématiques de recherche à l'interface médecine, sciences et ingénierie, de susciter la création de start-up dans les thématiques de l'IFR, un décloisonnement des sciences de l'ingénieur et du domaine médical, et l'introduction de formations innovantes.

  •  Les recherches menées dans l'IFRESIS se font autour de quatre grands axes :

 

  1.  Biomécanique, Matériaux et Biologie pour les Substituts
  2.  Imagerie et Modélisation des Systèmes Cellulaires et Tissulaires
  3.  Organisation et Gestion des Systèmes de Soins
  4.  Bio-environnement industriel