Alternance et formation continue

FAQ : Alternance et formation continue


Contrat d’alternance, contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation, quelles consignes ?

Dans le cas d’un contrat d’alternance, contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation, relevant d’un contrat de travail, les apprenants sont salariés de l’entreprise, et peuvent bénéficier des mêmes dispositions que les autres salariés (télétravail, activité partielle, garde d’enfant).

Dans la mesure du possible, il faut mettre en place des aménagements permettant une continuité pédagogique :

Soit il est possible de reporter les interventions en présentiel à une date ultérieure suffisamment lointaine sans modifier le calendrier de l'alternance.

Soit il est possible d’organiser les enseignements à distance en respectant le calendrier d'alternance.  Dans ce cas de continuité pédagogique à distance assurée durant le temps prévu de formation à l’Université, l’alternant peut, sauf avis contraire de l’entreprise, suivre la formation depuis son domicile dans les conditions définies par l’Université.
Dans le cas où l’entreprise souhaiterait que l’alternant soit présent dans ses locaux pendant la période de formation, elle doit lui laisser le temps et les moyens nécessaires pour garantir la continuité pédagogique.

Soit il est possible de modifier le calendrier de l'alternance et de substituer entre elles des périodes qui devaient être en formation et des périodes qui devaient être en entreprise, par exemple pour reporter des périodes de formation au mois de juillet, si les périodes de formation devaient toutes se terminer avant. Si un changement de calendrier d’alternance était indispensable alors ce serait à titre exceptionnel et sur dérogation afin d’assurer la continuité pédagogique et en accord entre l'Université et toutes les entreprises concernées par une même promotion d’étudiants.
Ce nouveau calendrier, validé par l’Université devra être transmis à chaque alternant, à son tuteur pédagogique et à son tuteur dans l’entreprise pour le bon déroulement des nouvelles périodes de formations proposées.

Dès lors qu’il n’y a pas de continuité pédagogique, l’alternant doit être en entreprise.
Lorsqu'il est dans l'entreprise, l’étudiant applique les consignes internes à son entreprise et les recommandations du ministère du Travail. La mise en place du télétravail doit être privilégiée de façon prioritaire.

Les visites de suivi des alternants et des stagiaires devront :
- Soit être reportées à une date ultérieure (caduque en cas de confinement total long);
- Soit être assurées en privilégiant les contacts téléphoniques ou par visioconférence.

Formation continue, quelle continuité ?

Quand cela est possible, il est mis en place un enseignement à distance pour assurer la continuité pédagogique de la formation. Dans le cas contraire, la formation peut-être soit annulée, soit reportée à une date ultérieure en accord avec les parties prenantes (entreprises, responsable(s) de la formation, apprenants) lorsque cela est possible.