Spéciale COVID-19

Spéciale COVID-19

Depuis le 15 février 2021, une circulaire précise les nouvelles règles pour la mobilité étudiante à l'étranger. Toute sortie de France à destination ou provenance d'un pays extérieur à l'espace européen sera limitée à celle justifiant d'un motif impérieux (entrent dans le cadre des motifs impérieux la participation à un programme d'échange universitaire ou à un stage nécessaire et obligatoire pour valider la formation). Si les mobilités à l'international sont exceptionnellement envisageables, elles sont strictement déconseillées au regard de la situation pandémique mondiale.
Tout déplacement vers un pays de l'espace européen ne fait pas l'objet de restrictions mais il est nécessaire de se soumettre aux restrictions et consignes sanitaires imposées par le pays d'accueil, ces consignes pouvant varier d'un pays à un autre.

En conséquence :
Une mobilité d’études est envisageable en fonction des modalités d'accueil sur place, des conditions de cours (distanciel/présentiel), l'accord de votre composante et de l'accord du partenaire (notamment si les cours ont déjà commencé). Merci d'envoyer 2 à 3 semaines avant votre départ un email à  international-office @ univ-st-etienne.fr (international-office @ univ-st-etienne.fr) pour demander l’avis de la Direction de l’International.
Pour une mobilité de stage, l’avis du Fonctionnaire Sécurité et Défense sera donné au cours du processus de demande de stage. Retrouvez les informations sur la page dédié.

Les consignes sanitaires du pays d'accueil, l'évolution de l'épidémie et la situation sécuritaire du pays conditionnant la réalisation de ces mobilités, les demandes de stage et les reprises de séjour d'études à l'international de nos étudiants seront étudiées en fonction de ces paramètres.

N’hésitez pas à contacter, en amont, votre chargé de mission des relations internationales pour échanger avec lui sur l’opportunité de cette mobilité.

L’UJM n’autorise toujours pas les mobilités d’échange sortantes 100% virtuelles. En revanche, si le règlement des études d’une formation le permet, votre composante pourra vous autoriser à suivre des cours délivrés virtuellement par des partenaires étrangers, depuis la France, pour valider un parcours international. Bien entendu, cette mobilité virtuelle, depuis la France, ne sera pas financée par des bourses.
Vous êtes également fortement incités à souscrire une assurance annulation lorsque vous engagez des frais ainsi qu’une assurance rapatriement lorsque vous concrétisez votre projet de mobilité.

Avant votre départ (quelle que soit votre destination), nous vous demandons de consulter les pages « Conseils aux voyageurs » du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères afin de prendre connaissance des informations de dernière minute qui pourraient concerner le pays d’accueil et de vous inscrire également sur la plateforme du fil d’Ariane