Equipe DVH

Dysfonctions Vasculaires et de l'hémostase

Les missions de DVH sont 1) la compréhension de la biomécanique vasculaire notamment aortique et le développement du traitement endovasculaire des anévrismes aortiques 2) l’évaluation de la pharmacologie des antithrombotiques dans la pathologie thromboembolique veineuse et les accidents vasculaires cérébraux ischémiques notamment dans des populations particulières (nouveau né, grossesse, sujet âges) et 3) l’évaluation du transfert transmembranaire de nanoparticules et de médicaments au travers de différents barrières de l’organisme.

Les missions de DVH sont 1) la compréhension de la biomécanique vasculaire notamment aortique et le développement du traitement endovasculaire des anévrismes aortiques 2) l’évaluation de la pharmacologie des antithrombotiques dans la pathologie thromboembolique veineuse et les accidents vasculaires cérébraux ischémiques notamment dans des populations particulières (nouveau né, grossesse, sujet âges) et 3) l’évaluation du transfert transmembranaire de nanoparticules et de médicaments au travers de différents barrières de l’organisme.

Nos approches reposent sur la constitution de cohortes prospectives de patients avec la création de banques de données cliniques, biologiques et d’imagerie spécifiquement dédiées au développement de nouveaux biomarqueurs et à l’utilisation de modélisations numériques pour optimiser les différentes thérapeutiques évaluées (endoprothèse, antithrombotiques), sur le développement de modèles de culture cellulaire complexes (3D) pour l’évaluation du transfert transmembranaire de médicaments et de nanoparticules et enfin sur le transfert et la validation des modèles numériques et/ou cellulaires chez le volontaire sain et le patient. 

Ainsi le premier axe de recherche « modélisation et physiopathologie artérielle et veineuse » vise à l‘aide de modélisation numérique à comprendre la biomécanique vasculaire pour le développement de nouvelles endoprothèses aortiques et de comprendre les interfaces entre les différents tissus sous-cutanés, musculaires et vasculaires (création d’un membre fantôme) pour l’évaluation et l’optimisation de différentes technique de compression élastique veineuse.

Le deuxième axe de recherche « populations et situations à risque thrombotique et/ou hémorragique » vise à évaluer l’épidémiologie, la physiopathologie et la pharmacologie des antithrombotiques dans des populations et/ou situations à haut risque peu étudiées (nouveau né, sujet âgé...). Différents outils sont utilisés pour l’étude de la variabilité de réponse dans ces populations comme des techniques de modélisation non linéaire à effet mixte ainsi que des techniques méta-analytiques sur données individuelles.

Enfin le 3ème axe de recherche vise à comprendre les processus de transferts transmembranaires de médicaments et/de nanoparticules à l’aide de modèles de membrane cellulaire notamment digestive, hématoencéphalique et des voies aériennes supérieures et respiratoires.

 

 

Mots clés: Pharmacologie - pharmaco-épidémiologie, pharmaco-vigilance, pharmacocinétique, pharmacodynamie - des antithrombotiques, méta-analyse, biomarqueurs de l’hémostase, maladie veineuse thromboembolique, accident vasculaire cérébral ischémique, pathologies vasculaires artérielles et veineuses périphériques, biomécanique vasculaire, endoprothèse aortique, transporteurs et barrière intestinale, hémato-encéphalique, rénale et des voies aériennes, minéralopathologie,