Quand les économistes interrogent les outils de la démocratie

Quand les économistes interrogent les outils de la démocratie

À l’approche de l'élection présidentielle 2017, des chercheurs en économie et en informatique mènent une expérimentation scientifique de vote en ligne à grande échelle pour tester des « méthodes de vote alternatives ». Coordonnée par le laboratoire Groupe d’Analyse et de Théorie Economique Lyon Saint-Etienne (GATE LSE - UJM/CNRS/Lyon 1/Lyon 2/ENS de Lyon) dans la région Auvergne Rhône Alpes, cette démarche expérimentale permettra de mieux comprendre les rouages démocratiques lors des prises de décisions collectives et de tester les avantages et inconvénients des différents modes de scrutin. Les chercheurs du GATE organisent conjointement un workshop francophone sur le thème « Faire la politique autrement ? Théorie et pratique du choix social », les 27 et 28 avril 2017.

VOTER AUTREMENT, une expérimentation de modes de scrutin différents

Cette expérimentation s'inscrit en parallèle des élections présidentielles de 2017. Fondée sur le même protocole expérimental que les études menées lors des élections en 2002, 2007 et 2012, elle vise à mieux comprendre le fonctionnement des institutions démocratiques, à étudier les propriétés des procédures de décision collective ainsi que le comportement des électeurs face aux modes de scrutin.

Accessible sur internet jusqu’au 8 mai, l’expérimentation se déroulera parallèlement in situ dimanche 23 avril dans les bureaux de vote de cinq communes des régions Auvergne Rhône Alpes, Grand Est et Normandie.
La participation des électeurs, anonyme et sur la base du volontariat, sera sollicitée à la sortie des bureaux de vote des communes expérimentées. Les conditions du vote expérimental seront identiques aux conditions du vote officiel mais les résultats n’auront aucune incidence sur le vote officiel.
Cette expérience a pour objectif de proposer d’autres modes de scrutin, tel que le vote par note ou le vote par approbation. Elle invite les électeurs qui participent à l’expérience à s’interroger sur l’influence du mode de scrutin sur leurs propres choix, sur le paysage politique et sur la forme de la démocratie française.

Les résultats bruts des votes expérimentaux seront divulgués après la fin du second tour des élections, le 18 juin 2017. Ils seront centralisés sur le site Internet du laboratoire GATE Lyon Saint-Étienne et feront l'objet d'étude en vue de publications scientifiques.

Pour expérimenter des modes de scrutin différents, jusqu'au 8 mai 2017 :
http://vote.imag.fr

Pour en savoir plus 

 

FAIRE DE LA POLITIQUE AUTREMENT, un cycle de tables rondes ouvertes au public

Peut-on imaginer un mode de scrutin qui évite le vote utile ? Les règles de vote déterminent-elles les résultats ? Comment sont construits les outils de politique publique ? Comment les tarifications de l’eau ou de l’électricité devraient-elles calculées pour être justes ? Quels médicaments doivent être remboursés ?

Les chercheurs en économie du laboratoire GATE Lyon Saint-Etienne organisent vendredi 28 avril 2017 à 14h à la Maison de l’Université, un cycle de table-ronde intitulée « Comment construire les outils démocratiques de demain ? ». Ouverte au public, cette journée est co-organisée par Antoinette Baujard, Stéphane Gonzalez et Mostapha Diss, tous trois chercheurs au laboratoire GATE LSE. Elle sera précédée d’une journée d’étude scientifique consacrée au vote par évaluation qui a donné lieu à des expérimentations lors des précédentes élections présidentielles.

Les intervenants francophones, chercheurs reconnus à l’échelle internationale dans le domaine de l’économie normative et de la théorie du choix social, expliqueront notamment comment sont conçus les outils politiques actuels pour pouvoir construire collectivement et autrement la (ou les) politique(s) de demain.

 

Workshop « Faire de la politique autrement ? Théorie et pratique du choix social »
Vendredi 28 avril 2017 à 14h
Maison de l’Université – Salle des spectacles

Programme complet

 

Publié le 19 avril 2017