Témoignage Pascal alternance

« Deux avis favorables pour cette licence, pourquoi aller chercher ailleurs ? »

Rencontre avec Pascal, adulte en reconversion, qui suite à un accident est passé du métier d’artisan tapissier-décorateur à l’informatique et la communication grâce à la Licence Professionnelle Animateur des Technologies de l’Information et de l’Internet (ATII).

La Licence Professionnelle Animateur des Technologies de l’Information et de l’Internet
Le développement des Techniques d’Information et de Communication a permis de mettre en place de nouveaux marchés. Les grandes sociétés et les PME/TPE cherchent à s’implanter sur ces marchés et recrutent des acteurs à la fois hautement spécialisés et fondamentalement pluridisciplinaires.
La Licence Professionnelle ATII a pour objectif de faire acquérir, en une année, les compétences nécessaires pour répondre à ces nouvelles demandes en professionnels des TIC.
À l’issue de la formation, les animateurs des technologies de l’information et de l’internet se caractérisent par de réelles compétences pluridisciplinaires en communication, informatique et gestion de projet.
La Licence Professionnelle ATII se prépare en alternance : 18 semaines à l’IUT et 34 en entreprise.
Métiers envisageables après la licence : webmaster, community manager, chargé de communication numérique, développeur multimédia....

Témoignage
Rencontre avec Pascal, adulte en reconversion, qui suite à un accident est passé du métier d’artisan tapissier-décorateur à l’informatique et la communication grâce à la Licence Professionnelle Animateur des Technologies de l’Information et de l’Internet (ATII).

-Pouvez-vous présenter ?
Je suis né à Neuilly sur Seine. Ma maman est native de Roanne. J’ai 52 ans, suis marié et ai 3 enfants. Je vis à Saint-Etienne depuis bientôt 30 ans.
Je suis en reconversion professionnelle suite à un grave accident (non responsable) de moto qui me laisse une invalidité ne me permettant plus d'exercer mon métier d'artisan tapissier-décorateur.

-Quel est votre parcours scolaire ?
Mon parcours scolaire ? C'est simple, entré en apprentissage à 16 ans, après la 3ème, j'ai passé un CAP de tapissier-décorateur, puis après 1 an d'armée (c'était encore obligatoire !). J'ai fait mon expérience en bourlinguant à droite, à gauche et en passant certaines unités de valeur du brevet de maîtrise. Installé à mon compte en 1994, j'ai occupé plusieurs fonctions dans les instances nationales de mon métier et en formation continue, je me suis formé entre autre à l'informatique avec l'aide de la Chambre de Métiers.

-Pourquoi avez-vous choisi la Licence Professionnelle Animateur des Technologies de l’Information et de l’Internet ?
Après 6 mois d’hôpital, j'ai fait un bilan de compétences avec l'aide d'une ex-cliente devenue amie et lui ai fait part de mes projets. Persuadé que  j'avais des capacités pour travailler dans l'informatique et la communication, les métiers de chargé de projets, webmaster, community manager était fait pour moi. J’ai rencontré Catherine Bocquet, Présidente de Numélink, qui m'a confirmé la demande croissante dans ces métiers et l’existence de cette licence. L’un de mes anciens stagiaires de GEA, Vincent Hugo devenu un ami lui aussi avec le temps avait fait cette licence. Deux avis favorables pourquoi chercher ailleurs?

-Comment avez-vous trouvé votre contrat en alternance ?
Mme Bocquet a accepté de me prendre comme apprenti chargé de projet au sein de son entreprise SFI. Mon statut de travailleur handicapé annihilant l'âge maximum requis pour faire un contrat d'apprentissage.

-Quelles sont vos missions en entreprise ?
Mes missions dans l'entreprise SFI : débogages de sites internet, d'applications web, rédaction de manuels-utilisateur, gestion de petits projets, prospection commercial. Un apprentissage très varié et complet dans une entreprise « humaine ».

-Comment vous projetez-vous dans l'avenir ?
Dans l'avenir, les études seront définitivement finies pour moi. Soit je postule à un poste de chargé de projet web, community manager, technico-commercial en communication numérique soit en tant que webmaster dans une entreprise ayant les besoins et la volonté d'être présente sur le web afin d'assister le manager.
C'était une très belle expérience et je remercie toutes les personnes qui m'ont fait confiance et aidées, ci-dessus nommées, et aux responsables de la licence qui ont accepté ma candidature sans oublier mes jeunes camarades d'étude qui m'ont très bien accueilli.

Publié le 15 septembre 2016