Ecole d'été

L’Ecole d’été « Médecine et humanités » pour les étudiants

Dans le cadre de l’École d’été  «  Médecine et humanités » organisée du 3 au 13 juillet 2018 par l’Université de Lyon, des étudiants de l’Université d’Ottawa, de l’Université Jiao Tong et de Médecine traditionnelle chinoise de Shanghai ont été accueillis pour participer au programme « En tous sens » pour porter une réflexion commune autour de la médecine et nos 5 sens.


L’université Jean Monnet a accueilli les étudiants des trois délégations mais aussi des étudiants de médecine de l’UJM, mardi 10 juillet sur le campus Santé Innovation à la Faculté de médecine, sur le thème « émotions et communications ». Christian Boissier, Professeur d’angiologie à la Faculté de médecine et responsable du programme humanités en santé et Catherine Massoubre, professeur de psychiatrie ont coordonné cette journée, animée par des professionnels de la langue des signes, de la santé et du CHU de Saint-Étienne.

 

Une réflexion sur l'approche interculturelle des humanités en médecine

Ce projet unique à l’approche pluridisciplinaire et interculturelle part du constat que la médecine est la rencontre d’une société, d’une culture, d’une histoire, d’un peuple. L’enseignement des humanités en médecine diffère donc selon les cultures propres à chacun.

L'école d’été, portée par l'Université de Lyon, réunit quatre universités de Chine, du Canada et de France. Les étudiants échangent depuis 2017 pour développer une approche interdisciplinaire et interculturelle des enjeux de santé.

A travers l’expérience et la parole, l’École d’été a permis aux futurs professionnels de médecine de mieux saisir les enjeux de l’exercice médical dans leurs pratiques et les interactions avec les patients, leur entourage et l’ensemble des professionnels de santé et de la société.

Au programme de cette journée au Campus Santé Innovation :

Apprendre à exprimer les maux sans les mots, tel fut l’enjeu pour les étudiants qui ont participé à trois ateliers :

  • Un atelier « signer les émotions », entièrement silencieux, a plongé les étudiants dans l’univers de leurs patients malentendants. Cette initiation à la langue des signes à travers l’expérimentation des contraintes pour se faire comprendre sans la parole a été une vraie immersion dans cette langue si particulière.
  • Un second atelier sur « l’accueil et l’expression des sentiments » animé par un clown de profession. Plébiscité par les étudiants, l’atelier a permis une véritable introspection sur la façon dont on s’autorise ou non à vivre et exprimer les émotions qui nous traversent. 
  • Un troisième atelier sur la « reconnaissance des émotions faciales » par une approche plus classique anthropologique et psychologique de la façon de communiquer les émotions.

Les étudiants ont terminé cette journée par une présentation des installations innovantes à la BU Santé de l'UJM, tout d’abord la salle de sieste et la table d’anatomie 3D acquise récemment et qui a attisé la curiosité des étudiants chinois et canadiens.
La journée s’est achevée par une visite au Musée d’Art Moderne et Contemporain pour rechercher des résonances avec les ateliers et les pratiques professionnelles des futurs médecins.

Photos : Amandine Pertuzon et Léa shen yirui

Publié le 13 juillet 2018