Hervé Décousus, Chevalier de la Légion d’Honneur

Hervé Décousus, Chevalier de la Légion d’Honneur

Le 12 septembre 2017, Michèle Cottier, Présidente de l’Université Jean Monnet a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur à Hervé Décousus, Professeur en Thérapeutique et de Médecine interne à l’UJM.

Le début de sa carrière :

Stéphanois d’origine, après des études à la faculté Rockfeller à Lyon, Hervé Décousus revient à Saint-Etienne sur un poste de chef de clinique. Il complète sa formation par un séjour d’un an dans un laboratoire de recherche à Londres, dans une unité de recherche sur la thrombose.

Son parcours au sein de l’Université Jean Monnet :

Hervé Décousus est nommé PU-PH en Pharmacologie puis en Thérapeutique, et devient spécialiste dans le domaine de la thrombose en 1988, à l’Université Jean Monnet et au CHU, où il réalise l’ensemble de sa carrière.

Une carrière particulièrement riche, où il combine activité clinique de premier ordre et recherche clinique d’excellence, tout en assumant d’importantes responsabilités au service de l’ensemble hospitalo-universitaire.

Hervé Décousus est ainsi chef de service en Médecine et Thérapeutique au CHU de Saint-Etienne, directeur d’une équipe de recherche à l’UJM, le Groupe de Recherche sur la Thrombose, qui vient enrichir la Faculté de Médecine, et Président de la Délégation Régionale à la recherche Clinique et à l'Innovation, instrument qui diffuse la culture recherche dans tous les services du CHU. Hervé Décousus a occupé également de  nombreuses autres responsabilités au sein de l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), de l’AFSSAPS (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et du CNG (Centre national de gestion des praticiens hospitaliers), qui traduisent la reconnaissance dont il bénéficie.

Le Centre d’Investigation Clinique constitue l’étape suivante de sa carrière, avec une vraie rupture dans l’évolution de la recherche qui favorise et stimule sa structuration, ainsi que celle de l’ensemble du site, en grands axes stratégiques. Les évaluations du CIC par les instances nationales reconnaissent son caractère d’excellence avec le meilleur niveau de notation et des appréciations élogieuses.

Reconnaissance et publications :

La qualité des travaux d’Hervé Décousus l’a conduit rapidement à une reconnaissance nationale et internationale forte dans le domaine de la thrombose, avec un nombre important de conférences dans les grands rendez-vous médicaux internationaux et des articles originaux dans les revues les plus prestigieuses, telle que le New England Journal of Medicine.

Cette reconnaissance internationale assise sur son expertise, Hervé Décousus l’a employée à la structuration d’un réseau de recherche sur la thrombose. Grâce à sa position prééminente, Saint-Etienne apparaît alors à la meilleure place, puisqu’il est le coordinateur d’un réseau national à dimension européenne dans le domaine de la maladie thrombo-embolique, le réseau INNOVTE. Ce réseau bénéficie du label F-CRIN (French Clinical Research Infrastructure Network), composante française du réseau européen ECRIN.

Actualité : Hervé Décousus termine sa carrière avec la création d’une équipe INSERM dédiée à la maladie thrombo-embolique, dirigée par son élève Patrick Mismetti, ainsi que celle d’un CIC INSERM dirigé aujourd’hui par Bernard Tardy.

Publié le 15 septembre 2017