Incubateur Use’In, un an déjà !

Incubateur Use’In, un an déjà !

L’Incubateur Use’In de l’Université Jean Monnet, lancé en 2010 par Télécom Saint-Etienne et l’ISEAG-IAE dans le but d'encourager et d'accompagner la création d'entreprises innovantes, fête son premier anniversaire et ses premiers succès : un an après sa création, il héberge dans ses locaux quatre start-up.

Campus Carnot

Le 11 mars 2010, l'Ecole d'ingénieurs Télécom Saint-Etienne et l'IAE de Saint-Etienne (Institut Supérieur d'Economie, Administration, Gestion) lançaient l'incubateur d'entreprises "Use'In" de l'Université Jean Monnet. Un an après cette création l'Incubateur Use'In ne cesse de croître, puisqu'il héberge à ce jour, dans les locaux de Télécom Saint-Etienne, quatre startup.

 La première entreprise a avoir été incubée est Delicia'sApps.
Delicia'sApps conçoit et développe des applications web et mobile sur mesure. Son expertise en matière d'ingénierie applicative et d'ergonomie lui permet d'assister ses clients dans l'ensemble des phases, allant de la conception de l'application à son déploiement en production.
Delicia's anticipe, développe et exploite des technologies Open Source de rupture pour optimiser le temps de développement, l'évolutivité et flexibilité, la performance et le coût total de l'application pour ses clients.
Le gérant de la société, Mehdi Lahmam B., a été incubé le 1er mai 2010, puis a été rejoint quelques mois après par Kevin Chavanne, tous deux diplômés de Télécom Saint-Etienne en 2010.

 Est ensuite arrivée 3DNEOVISION.
3DNEOVISION est une jeune entreprise spécialisée en imagerie médicale 3D créée en 2010. C'est à partir d'examens Scanner ou IRM qu'elle reconstruit en 3D l'anatomie du patient au format numérique. L'intérêt d'un tel procédé est d'aider le praticien à mieux :
- voir les interactions entre les différents éléments anatomiques du patient
- planifier la chirurgie dans le virtuel
- reporter les informations planifiées sur le patient.
 L'entreprise fournit des logiciels de visualisation, de planification pour de nombreuses spécialités : implantologie et chirurgie dentaire, orthodontie, stomatologie, maxillofacial, ORL mais aussi orthopédie des membres supérieurs et inférieurs.
Son gérant, Nicolas Coudert, incubé au 1er juin 2010, est un ingénieur diplômé de Télécom Saint-Etienne.

 Puis InoV (Imagerie Numérique Optique Vision)
InoV est un bureau d'études qui se penche sur l'optimisation des chaînes de production via des systèmes de vision industrielle. A la différence des autres entreprises, InoV propose une offre complète qui permet aux clients d'avoir un seul et même interlocuteur, de la genèse du projet à son intégration, et ce, grâce aux compétences complémentaires de l'équipe en terme d'acquisition et de développement logiciel, et aussi grâce aux synergies avec les laboratoires du site Manufacture Carnot. Pour comprendre le caractère innovant de cette entreprise, il faut rappeler que la vision industrielle se décompose en trois parties :
- L'acquisition à l'aide de caméras numériques et d'éclairages pour numériser la vue de la scène,
- Le traitement informatique et l'analyse automatisée des images acquises,
- L'intégration du système.
 Ces trois parties sont essentielles, voire indissociables, et pourtant, elles sont traitées par des acteurs différents. L'idée est de réunir ces trois entités, ainsi que de faire la jonction entre le secteur industriel et le secteur de la recherche.
Thomas Deflandre, le porteur du projet, étudiant en 3ème année à Télécom Saint-Etienne, a été lauréat exaequo du Challenge Innovation 2010 grâce à ce projet et a remporté la somme de 1 000 euros, ainsi qu'un an d'hébergement gratuit au sein de l'incubateur Use'In. Incubation qu'il a débutée le 1er octobre 2010. Son projet a aussi été lauréat du concours national «Graines de Boss», organisé par M6, en décembre 2010.

 Et enfin MorphoMark.
MorphoMark est un projet de création d'entreprise dans le domaine du marquage laser pour la traçabilité, porté par Benjamin Dusser, ingénieur Télécom Saint-Etienne et Docteur, et Sébastien Landon, ingénieur SupOptique et Doctorant. A travers le savoir-faire et les compétences complémentaires des deux porteurs, cette startup propose à ses clients des solutions spécifiques de marquage laser pour la traçabilité à travers un produit innovant : le MOV (Module Optique Vision).
Ce module, issu du transfert technologique conjoint de leurs thèses, s'insère dans les systèmes lasers existants, en leur apportant de nouvelles capacités de marquage. Propre, sans contact, rapide, évolutif, réalisable sur de nombreux matériaux et contrôlable, en amont par mise en forme et en aval par relecture industrielle, les marquages réalisés à l'aide de la technologie "MOV" intègrent un nombre important de fonctionnalités utilisables pour la traçabilité en général : de l'identification (logos, numéros de séries, codes barres, datamatrix, QrCodes...) à l'authentification (nanostructuration de surface, marquage invisible...)
Benjamin Dusser et Sébastien Landon ont été incubés le 1er janvier 2011.


L'incubateur Use'In est donc bel et bien lancé, et il faut noter que les projets incubés commencent à profiter les uns des autres. Le développement de cet incubateur continue avec l'appui des collectivités locales, et place Use'In comme l'interlocuteur des établissements d'enseignement supérieur stéphanois pour la création d'activités innovantes. C'est la raison pour laquelle des conventions de coopérations avec l'Ecole des Mines de Saint-Etienne et l'ENISE sont en discussion.

La deuxième édition du Challenge Innovation, coorganisée avec l'Ecole des Mines et dont la remise des prix aura lieu en juin 2011, devrait fournir de nouveaux projets à incuber de qualité. Les étudiants stéphanois ont jusqu'au 15 mai minuit pour renvoyer leur dossier de candidature.

Publié le 20 avril 2011