Investissements d'avenir : 7 LABEX pour l'Université de Saint-Etienne

Investissements d'avenir : 7 LABEX pour l'Université de Saint-Etienne

Le 25 mars 2011, à l’Hôtel Matignon ont été annoncés les résultats de l’appel à projets "Laboratoires d’excellence" (LABEX). L'Université Jean Monnet, Saint-Étienne est reconnue dans pas moins de 7 laboratoires d'excellence, en partenariat avec d'autres établissements, notamment ceux du PRES "Université de Lyon".

Logo Grand Emprunt

L'UJM reconnue dans sept laboratoires d'excellence :

Les résultats de l'appel à projets "Laboratoires d'excellence" (LABEX) ont été annoncés le 25 mars de l'Hôtel Matignon. Le label LABEX consiste à accorder aux lauréats des financements importants, attribués pour 10 ans, afin de leur permettre de renforcer leur excellence scientifique et leur compétitivité au niveau international, ou encore de mettre en place des projets de formation innovants de niveau master ou doctorat.
L'Université Jean Monnet est reconnue dans 7 laboratoires d'excellence, en partenariat avec d'autres établissements du PRES "Université de Lyon" qui porte l'ensemble des projets Investissements d'Avenir. Il s'agit de : 

 5 projets impliquant des laboratoires UJM dans le cadre de projets coordonnés et présentés par le PRES Université de Lyon :
- SISE-MANUTECH, Sciences et Ingénierie des Surfaces et Interfaces : projet porté par le plus gros laboratoire de l'UJM, le laboratoire Hubert Curien (UMR CNRS).
- IMU, Intelligence des Mondes Urbains, où se retrouvent les équipes du Pôle TEMIS (Territoire Innovation et Société) de l'UJM.
- IMUST, Multiscale Science and Technology, auquel participent les spécialistes stéphanois de chimie des matériaux polymères.
- MILYON, Grand laboratoire de Mathématiques Lyonnais, qui associe le laboratoire UJM de Mathématiques.
 - CELyA, Centre Lyonnais d'acoustique, qui réunit les spécialistes de l'ensemble des domaines de l'acoustique de façon interdisciplinaire : mécanique des solides et des fluides, science des matériaux, traitement du signal et de l'image, physiologie et psychologie cognitive.

 2 projets impliquant des laboratoires UJM dans des partenariats hors Université de Lyon :
- HASTEC, Histoire et Anthropologie des Savoirs, des Techniques et des Croyances, associant les historiens du CERCOR à leurs collègues du PRES HESAM de Paris.
- CLERVOLC : rapprochant les chercheurs stéphanois (Laboratoire Magmas et Volcans) de leurs collègues clermontois sur les thématiques du risque naturel et de la surveillance des volcans actifs.

Au total, ce sont plus de 150 chercheurs et enseignants-chercheurs, auxquels s'ajoutent plus de 150 doctorants et une centaine d'ingénieurs, de techniciens et d'administratifs de l'Université Jean Monnet qui sont rattachés à des structures désormais labellisées dans le cadre des Investissements d'Avenir. 

 Rappel : Les bons résultats déjà obtenus ...

Il y a quelques jours, les résultats de l'appel d'offres "Infrastructures nationales de Recherche en Biologie et Santé" ont consacré les équipes de recherche de l'UJM et de la SFR IFRESIS dans les domaines de l'oncologie, de l'immunologie-vaccinologie, de la virologie-maladies infectieuses, en relation avec le pôle de compétitivité "Lyonbiopôle", dans un projet consistant à développer un centre de ressources biologiques, le Centre Biobanques.

Il y a quelques mois, l'année 2011 avait commencé par l'annonce des résultats de la première sélection des Equipements d'Excellence (EQUIPEX) : Saint-Etienne était déjà à l'honneur, avec la reconnaissance de deux projets structurants de recherche pilotés ou co-pilotés par l'UJM :
- Le pôle Optique-Image, autour du projet Manutech USD, centré sur le laboratoire Hubert Curien.
- Le pôle Sport-Ingénierie-Santé, avec l'implication du Laboratoire de Biologie des Tissus Osseux et du laboratoire de Physiologie de l'Exercice dans le projet IVTV, Institut du Vieillissement des Tissus Vivants.

L'université stéphanoise a bon espoir de placer un troisième projet dans ce classement lors de la seconde session des EQUIPEX, prévue pour septembre 2011, avec le projet "TeC-Image", pôle structurant en Sciences Humaines et Sociales, très bien évalué.

 Les raisons de la réussite sont triples :

- Tout d'abord, la pertinence de la stratégie d'alliance au sein du PRES Université de Lyon, même si celle-ci n'est pas exclusive et permet d'établir d'autres partenariats.
- Ensuite, la confirmation du bien-fondé de la politique de Recherche-Formation de l'UJM Saint-Etienne basée sur 3 pôles de compétences en interaction via des thématiques transversales "Image ; Environnement, Design, Territoire ; Sources documentaires".
- Enfin, les retombées du rapprochement avec l'environnement socio-économique, la totalité des projets retenus ayant été présentés en collaboration avec des entreprises et des organismes représentatifs des différents secteurs professionnels.

 Optimisme pour la phase ultime des IDEX :

C'est à l'automne que seront connues les décisions sur les IDEX, Initiatives d'Excellence, avec l'annonce de 7 bénéficiaires que le Gouvernement décidera de financer à ce titre. L'UJM y est candidate, au sein du groupement PRES Université de Lyon, sous l'intitulé "IDEX Lyon Saint-Etienne Imagine", enjeu majeur pour que la Métropole Lyon Saint-Etienne puisse jouer un rôle de premier plan dans les eurométropoles universitaires du XXIème siècle.

Ces Initiatives d'excellence vont permettre de faire émerger en France 5 à 10 pôles pluridisciplinaires d'excellence de rang mondial, pouvant rivaliser avec les plus grandes universités du monde.

Les projets des candidats aux Initiatives d'excellence seront évalués par le jury en fonction des critères suivants :
- L'excellence en terme de recherche
- L'excellence en matière de formation et la capacité à innover dans ce domaine
- L'intensité des partenariats avec l'environnement socio-économique et au niveau international
- La capacité à mettre en œuvre efficacement  la stratégie du projet.

Publié le 25 mars 2011