Les concours inter-universitaires 2011

Les concours inter-universitaires 2011

Toutes les années de la licence en droit étaient représentées dans les concours inter-universitaires Lysias et Habeas Corpus 2011.

Comme chaque année maintenant, la Faculté de Droit de Saint-Etienne présentait des candidats dans les concours de plaidoiries Lysias et Habeas Corpus.

L'Association des Etudiants Juristes de la Loire (AEJDL), avait parfaitement organisé l'édition locale du concours Lysias le vendredi 25 mars 2011. Ce concours de plaidoiries est destiné aux étudiants de première et deuxième année et c'est devant un public attentif et un jury prestigieux qu'ils se sont affrontés par des plaidoiries de très haut niveau.

En première année, Emilie BAUDOIN l'emporte d'une courte tête devant Maylis COSSARD à l'issue d'un procès où le droit à l'image s'opposait au droit à l'information.
En deuxième année, était en cause une affaire pénale opposant le ministère public contre une personne mise en cause pour homicide involontaire et vol avec violence. C'est finalement le représentant de l'accusation, Stéphane BEYSSON, qui a emporté la conviction du jury malgré une belle plaidoirie de Chloé COUPAT.

Malheureusement, les lauréats stéphanois ont chuté lors des phases nationales et, cette année, aucun d'entre eux n'atteint la finale.

Le Concours Habeas Corpus organisé par l'APIDH et, localement par l'association DUDH, s'est déroulé sur une semaine durant laquelle chaque équipe a dû plaider à deux ou trois reprises à partir d'un cas fictif portant sur les droits de l'homme tels qu'ils sont mis en oeuvre devant la Cour européenne des droits de l'homme. Chacune de ces équipes représentait les intérêts du requérant ou défendait l'Etat mis en cause.

L'équipe stéphanoise, composée de deux plaideurs Pierre Durand et Julien Hugerot, et d'une conseillère juridique, Marine Romano, plaidait ainsi au nom de l'Etat. Bien que ces trois étudiants soient seulement en troisième année de licence, ils n'ont eu aucun mal à rivaliser avec des équipes composés d'étudiants plus avancés qu'eux.

Si les plaideurs stéphanois se sont inclinés devant Montpellier, ils ont engrangés deux victoires, l'une contre l'équipe de Moldavie, l'autre contre l'Université d'Aix-Marseille.

Malheureusement, ces deux victoires n'ont pas suffi pour propulser l'équipe stéphanoise en finale, gagnée finalement par l'équipe de Lille.

Publié le 25 mars 2011