Les publiciades passent à l'euro

Les publiciades passent à l'euro

Organisées tous les deux ans à Roanne, les Publiciades ajoutent cette année un “euro” à leur nom. Pour la première fois en effet, des étudiants européens se joindront à leurs homologues français pour tester leur créativité publicitaire le 29 mars au Grand Palais

Affiche Europubliciades 2011

Grande première pour l'édition 2011 des Publiciades. Ce concours mettant en compétition des étudiants de tout l'hexagone sur le thème de la création publicitaire accueillera, pour la première fois, des universités européennes.

 Une nouveauté que l'on doit à l'IUT de Roanne qui, depuis 2007, organise l'événement une année sur deux avec l'IUT de Châtellerault. « Nous étions arrivés à un seuil au niveau national » explique Hervé DAVAL, enseignant en stratégie. « Or notre établissement est par tradition tourné vers l'étranger. Et le fait de disposer d'un pôle international est un atout ! »

 19 établissements en compétition :

Logo Europubliciades
Logo Europubliciades
Ainsi, les universités de Sligo en Irlande, Zeeland aux Pays-Bas et Stafford en Angleterre participeront à la première édition des Europubliciades, aux côtés de seize IUT des quatre coins de France. La cérémonie se déroulera ce 29 mars à partir de 21h dans deux salles du cinéma le Grand Palais, pour accueillir un plus large public. Un jury international de dix professionnels de la communication attribuera les récompenses aux meilleures créations des étudiants, parmi 30 affiches et 30 spots publicitaires présélectionnés. Le public sera également associé par un prix spécial.

 Une centaine de participants à accueillir :

Ce sont huit étudiantes du département GEA (Gestion des entreprises et des administrations) de l'IUT de Roanne qui se sont chargées, avec l'aide de leurs professeurs, de l'organisation complexe d'un tel événement. Un long travail entamé dès juin 2010, dans le cadre d'un projet tuteuré, comptant pour l'obtention de leur diplôme.

 « Nous avons constitué deux groupes. Le premier s'est chargé de l'organisation logistique, avec notamment l'accueil de la centaine de participants pendant les trois jours de la manifestation; le second s'est occupé de la communication, du sponsoring et de la gestion financière » expliquent-elles. « Une telle expérience permet d'apprendre à gérer les délais, la pression, mais aussi le contact direct avec les professionnels, savoir négocier, convaincre... » Et de la persuasion, il en fallait pour réunir les 19 000 € de budget nécessaires !


 Reste à souhaiter que les étudiants roannais en lice seront eux aussi convaincants et remporteront de nombreux prix comme les années précédentes.

Publié le 18 mars 2011