Que deviennent les étudiants diplômés de Master Professionnel ?

Que deviennent les étudiants diplômés de Master Professionnel ?

Enquête réalisée par l'Observatoire de la Vie Etudiante, sur le devenir des diplômés de master professionnel, pour la promotion 2007.

Statistiques

Une enquête qui s'intéresse au devenir des étudiants diplômés de Master Professionnel de l'Université Jean Monnet, promotion 2006-2007, a été menée en décembre 2009 (soit 2 ans et demi après la fin du master). Elle a pour but de donner des informations sur l'insertion professionnelle des étudiants à la suite de l'obtention de leur diplôme.

L'étude concerne uniquement les étudiants de formation initiale. Sur les 395 étudiants interrogés, 271 ont répondu au questionnaire, 87% des diplômés sont de nationalité française, 61% sont originaires de la région Rhône-Alpes, et 42% de la Loire. Par ailleurs, la majorité des diplômés est féminine (57%). 

Les conclusions qui ressortent de cette étude 30 mois après l'obtention du master professionnel sont les suivantes :

Poursuites d'études ou formations complémentaires :

87% des diplômés ont choisi de ne pas poursuivre d'études. Afin d'écarter l'éventuelle influence de formations autres que le master professionnel obtenu à l'Université Jean Monnet sur les indicateurs de l'insertion professionnelle, l'étude s'intéresse uniquement à ces 87%.

Emploi occupé et salaire :
- La part des emplois stables (CDI, fonctionnaire et profession libérale, indépendant, chef d'entreprise) est de 72%
- 79% des diplômés exercent leur emploi dans le secteur privé
- 56% des diplômés travaillent dans la région Rhône-Alpes (et 33% dans la Loire)
- Le salaire net moyen des diplômés de master professionnel est de 1836 euros (50% des salariés gagnent plus de 1800 euros)

Satisfaction des diplômés :
- Les étudiants sont globalement satisfaits de leur formation et très satisfaits par le stage (à plus de 75%)
- Ils sont également satisfaits de leur emploi ; seules les questions de la rémunération et des perspectives de carrière obtiennent un résultat de moins de 50% d'étudiants très satisfaits.

Adéquation emploi-formation :

Le niveau de satisfaction relatif à l'adéquation entre l'emploi qu'ils occupent et la formation de Master suivie est bon. On note cependant que moins de 50% des diplômés estiment que le Master a joué un rôle décisif dans l'obtention de leur emploi.

À une époque où le taux de chômage reste élevé, notamment chez les jeunes diplômés, les résultats de cette étude montrent que les étudiants issus des masters professionnels de l'Université Jean Monnet sont, pour la plupart, épargnés par ce problème.
Deux ans et demi après l'obtention de leur diplôme, la grande majorité travaille et a, qui plus est, un emploi stable (72%). Les masters professionnels, grâce à leur caractère très professionnalisant, ont en effet l'avantage de rassurer les éventuels employeurs et permettent donc souvent d'éviter de longues périodes de chômage.

Retrouvez le résultat des dernières enquêtes de l'Observatoire de la Vie Etudiante (OVE) dans la rubrique SCUIO-OVE

Publié le 12 octobre 2010