Turquie - Union Européenne : état des lieux

Turquie - Union Européenne : état des lieux

Le CERCRID, Centre de Recherches Critiques sur le Droit de l'Université Jean Monnet a organisé les 17 et 18 mars derniers un colloque au cœur des préoccupations européennes du moment : une approche juridique sur les conséquences de l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne.

Drapeau européen

Si de très nombreux ouvrages, études, colloques et séminaires traitent des relations euro-turques depuis la première demande d'association de la Turquie, cette question se pose avec davantage d'acuité depuis l'ouverture des négociations d'admission de cet Etat à l'Union Européenne. Elle donne souvent lieu à des débats passionnés dans lesquels les prises de positions politiques occultent la dimension juridique des relations euro-turques.

Le Centre de Recherches Critiques sur le Droit (CERCRID) de l'Université Jean Monnet a tenu les jeudi 17 et vendredi 18 mars 2011 un colloque, pour tenter un éclairage sur la nature juridique et la portée des liens unissant la Turquie et l'Union Européenne en évitant le piège du culturalisme.

Ces journées ont été l'occasion de réfléchir à toutes les questions soulevées durant le processus de négociations et à l'avenir des relations entre ces deux entités, afin d'identifier les options envisageables.

Deux thèmes principaux ont été examinés : le premier a porté sur les relations actuelles entre la Turquie et l'Union Européenne résultant de l'accord d'association. Le second a concerné les conséquences entraînées par une adhésion de cet État, tant sur les institutions de l'Union Européenne que sur les institutions et le droit turcs.

Publié le 18 mars 2011