Un Master franco-norvégien en « 3D multimedia technology »

Un Master franco-norvégien en « 3D multimedia technology »

Cette nouvelle formation de Master, qui ouvrira en septembre 2012, s’appuie sur le Master « Optique, Image, Vision » stéphanois et sur le Master in « Media Technology » norvégien.

Master 3D MT

Suite à un appel à projets des ministères français et norvégien chargés de l'enseignement supérieur et du ministère français des affaires étrangères et européennes, un parcours de Master franco-norvégien en « 3D multimedia technology » entre la Faculté des Sciences de l'Université de Saint Etienne et le Collège Universitaire de Gjøvik vient d'être créé.
Ce projet vise à mettre en place un co-diplôme de Master dans ce domaine.

Cette nouvelle formation de Master, qui ouvrira en septembre 2012, s'appuie sur le Master « Optique, Image, Vision » stéphanois et sur le Master in « Media Technology » norvégien. Avant d'aboutir à la délivrance d'un diplôme conjoint, les étudiants recevront ces deux diplômes.

Master 3D MT
Master 3D MT
Le cursus s'appuie sur les offres de cours existantes dans les masters nationaux de chacun des partenaires.
Les deux premiers semestres se déroulent à Saint Étienne, une partie des enseignements seront dispensés à distance, selon un programme de cours réparti entre les deux Universités. Le troisième semestre s'effectuera à Gjøvik selon les mêmes modalités d'enseignement. Le quatrième semestre sera consacré au stage et au mémoire de Master. Il pourra s'effectuer en laboratoire ou en entreprise, en France, en Norvège ou dans un autre pays.

Pour accéder à cette formation, les étudiants doivent détenir un diplôme de niveau Licence ou équivalent (180 ECTS, BSc) en informatique (« Computer Science »). Elle est ouverte à tout étudiant (sans distinction de nationalité) qui sera recruté notamment sur la base de l'excellence de son dossier, sa motivation et ses compétences linguistiques (afin d'internationaliser la formation et de la rendre compétitive, la formation est entièrement enseignée en anglais).

Pour la première promotion, un effectif d'au moins 9 étudiants est prévu. Ensuite une augmentation progressive du nombre d'étudiants est envisagée (12 puis 15 au moins).

Le financement des autorités françaises et norvégiennes est destiné à la mobilité des étudiants et des enseignants-chercheurs impliqués ainsi qu'aux coûts liés à la promotion du Master.
Ce soutien financier sera reconduit pendant les 2 années suivant l'année du premier soutien.

Publié le 1 septembre 2011