3 étudiants en Génie Mécanique à l'IUT de Saint-Etienne partent 6 mois en Russie

3 étudiants en Génie Mécanique à l'IUT de Saint-Etienne partent 6 mois en Russie

L'Université technique de Magnitogorsk (Oural) et l'IUT de Saint-Etienne viennent de signer un accord de coopération pour des échanges d'étudiants et d'enseignants dans le domaine du génie mécanique et productique.

L'Université technique de Magnitogorsk (Oural) et l'IUT de Saint-Étienne viennent de signer un accord de coopération pour des échanges d'étudiants et d'enseignants dans le domaine du génie mécanique et productique.

Magnitogorsk, ville russe de 400 000 habitants, à 2 000 km à l'Est de Moscou, abrite le deuxième complexe métallurgique de Russie et a connu une histoire industrielle comparable à celle de Saint-Étienne. Son université technique abrite aujourd'hui un laboratoire de recherche étudiant la structure des matériaux.

Benoît, Romain et Florian, 3 étudiants de deuxième année du département de Génie Mécanique et Productique de l'IUT de Saint-Etienne vont donc effectuer à partir de février 2013 leur 4e semestre et leur stage de fin d'études en entreprise en Russie.
Pour mieux se préparer, Ils suivent actuellement des cours intensifs de russe et sur place, les cours seront délivrés en français et anglais. Cette expérience hors norme ne peut que mieux les préparer à l'insertion professionnelle en les enrichissant humainement et en élargissant leur palette de compétences.

Quant au département de GMP de l'IUT, il se prépare à accueillir à la rentrée 2013 des étudiants russes... en attendant des échanges pédagogiques avec déplacements d'enseignants.
Les étudiants ont également bénéficié de la bourse Explora de la région Rhône-Alpes.

Témoignage :
"J'ai été immédiatement conquis par l'idée de poursuivre et terminer mon cursus d'IUT en Russie. D'une part, je trouve qu'il est intéressant de voir comment se déroulent les études là-bas et d'évaluer comment est organisé le monde du travail. Par ailleurs, je pense que ce choix est lié à mon gout de l'aventure et des voyages et au fait que je n'aime pas la routine. L'opportunité d'aller en Russie va me permettre de découvrir ce pays des extrêmes et de la diversité, grandiose avec toutes ses richesses culturelles, historiques dont on a une certaine représentation que je
vais pouvoir confronter à la réalité du terrain. J'ajoute enfin que grâce à ce projet, je vais me mettre au Russe chose que je n'aurais sans doute jamais fait !" Benoit D.

Publié le 11 février 2013