Saint-Etienne remporte le concours Habeas Corpus

Saint-Etienne remporte le concours Habeas Corpus

L'équipe stéphanoise remporte le concours de plaidoirie Habeas Corpus sur les droits de l'homme.

Les trois plaideuses de Saint-Étienne remportent le concours Habeas Corpus. Laura DUC, Sylia HAMOUDI et Marlène EISENBARTH gagnent ce concours de plaidoirie organisée chaque année sur un thème tiré de la Convention européenne des droits de l'homme.

Cette année, la liberté de religion et la laïcité étaient au centre des débats. Peut-on refuser le port de la barbe dans une université ? L'existence d'un crucifix dans toutes les salles de classe est-il compatible avec la laïcité ? Des élèves peuvent-ils être astreints à suivre un enseignement sur les sectes ? Voilà quelques-unes des questions posées aux équipes qui devaient appuyer leur démonstration sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme.

Après avoir affronté plusieurs équipes brillantes dans les poules éliminatoires, l'équipe présentée par la Faculté de Droit de Saint-Étienne a remporté la finale du Concours qui a eu lieu dans les locaux de la Cour d'Appel de Lyon. Ces trois jeunes étudiantes (elles sont toutes en troisième année !) ont affronté une équipe sans doute plus aguerrie, à savoir Lyon 3 IEJ, c'est à dire des étudiants qui préparent l'examen d'entrée au CRFPA pour être avocats. Mais nos trois stéphanoises ont démontré que la valeur n'attend point le nombre des années...

Comme si cela ne suffisait pas, Sylia HAMOUDI remporte également le prix de la meilleure plaideuse.

Ce derby d'un genre nouveau consacre en tous cas la qualité des études au sein du PRES Université de Lyon qui réunit établissements d'enseignement supérieurs lyonnais et stéphanois.

Publié le 5 avril 2013