Sup Optique à Saint-Etienne fête ses 10 ans

Sup Optique à Saint-Etienne fête ses 10 ans

L’Institut d’Optique a ouvert son premier site en dehors de la région parisienne, à Saint-Etienne, en 2003. Depuis, 10 années ont passé, pendant lesquelles l’Institut a mené des activités d’enseignement et de recherche en interaction avec plusieurs acteurs de la région Rhône Alpes.

A l'occasion des 10 ans de l'installation de l'Institut d'Optique sur Saint-Étienne, une célébration de cet anniversaire s'est déroulée le jeudi 21 novembre dans ses locaux.

L'Institut d'Optique a ouvert son premier site en dehors de la région parisienne, à Saint-Étienne, en 2003. Depuis, 10 années ont passé, pendant lesquelles l'Institut a mené des activités d'enseignement et de recherche en interaction avec plusieurs acteurs de la région Rhône Alpes.

Sup Optique
Sup Optique
Une offre de formation adaptée à la croissance économique et industrielle du territoire

Le projet initial proposait aux étudiants en troisième année de l'Institut de venir suivre à Saint-Étienne une formation de pointe dans le domaine du calcul optique, des systèmes optiques, de l'optronique ainsi que des problématiques associées relatives au traitement d'images et à la vision industrielle. Les étudiants suivaient également les cours du Master Optique, Image Vision (OIV) de l'Université Jean-Monnet, Saint-Étienne pour l'obtention d'un double diplôme.  Si l'esprit est resté le même, le site de Rhône-Alpes de l'Institut d'Optique a depuis évolué en s'engageant dans une phase de croissance. Les étudiants peuvent à présent rejoindre le site de Saint-Étienne dès la deuxième année. Cette possibilité a notamment l'avantage de rendre plus facile la poursuite d'un contrat d'apprentissage en région Rhône-Alpes où les opportunités sont nombreuses (Thalès-Angénieux -Fabricant mondialement reconnu d'optiques de précision-).



Depuis 10 ans, l'offre de formation s'est diversifiée au-delà des domaines de l'optique et de l'image pour application à la vision industrielle, pour ceux de l'optique non imageante pour application au photovoltaïque, au solaire thermique ou à l'éclairagisme. Ces thématiques nouvelles s'appuient notamment sur des compétences fortes dans la région, avec par exemple le pôle de compétitivité « Tenerrdis » dans le secteur des énergies renouvelables, ou le Cluster Lumière de la région lyonnaise.
Les étudiants peuvent également se consacrer à un projet de création d'entreprise innovante dans le secteur de l'optique. Ils sont accompagnés dans leur projet notamment par le Pôle Optique Rhône-Alpes et suivent des cours dispensés par l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE) de Saint-Etienne (composante de l'Université Jean-Monnet).


10 ans de recherche au service de la formation de l'image

L'équipe de l'Institut présente à Saint-Étienne mène également des travaux de recherche au sein du Laboratoire Hubert-Curien, unité mixte de recherche entre l'université Jean-Monnet et le CNRS. Ces travaux ont permis d'obtenir des avancées significatives, par exemple dans la protection et l'authentification des imprimés, en partenariat avec des industriels de la région. Par ailleurs, une collaboration intéressante est en cours avec les médecins de l'Hôpital Nord de Saint-Étienne, dans le domaine de la caractérisation optique des cornées et l'optique ophtalmique.

Publié le 18 novembre 2013