L’Université Jean Monnet anticipe sur la formation aux métiers de demain

L’Université Jean Monnet anticipe sur la formation aux métiers de demain

D’après une étude publiée par SAP et the Boson Project*, 60% des métiers qui seront exercés en 2030 n’existent pas encore. Comment former les étudiants de l’Université Jean Monnet (UJM) aux métiers de demain ? L’Université Jean Monnet réunit, aujourd’hui à Télécom Saint-Etienne, composante de l’UJM et à la Cité du design, des étudiants, enseignants et entreprises au cours d’un workshop « Métiers de demain et formation ». Le but ? Imaginer ensemble les innovations pédagogiques pour répondre à l’évolution permanente des compétences professionnelles. Rencontre avec Jean-Luc Fugit, Vice-président délégué Orientation, Réussite Etudiante, Insertion Professionnelle, à l’initiative de cet évènement aux côtés de la Fondation de l’UJM.

Vice-président à l’UJM sur les questions de l’orientation, la réussite et l’insertion depuis 2011 et également Vice-président de l’association nationale COURROIE (COnférence Universitaire en Réseau des Responsables de l'Orientation et de l'Insertion professionnelle des Étudiants) depuis 2016, Jean-Luc Fugit est particulièrement sensible à la question de l’évolution des métiers.
L'idée de réaliser ce workshop lui est venue de son expérience acquise dans le cadre de sa fonction de vice-président et les relations directes et fréquentes qu’il a aussi bien avec les étudiants, les jeunes diplômés, ses collègues formateurs de l'université qu'avec les partenaires privés et publics accueillant les étudiants en stage ou qui recrutent les nouveaux diplômés Bac+3 et Bac +5. Il constate que « les employeurs peinent parfois à recruter les collaborateurs possédant les compétences qu’ils recherchent ».
Ainsi, il a souhaité mettre tous les acteurs autour de la table pour réfléchir ensemble aux évolutions nécessaires à envisager en matière de formation.
Après ses échanges avec des collègues du pôle Formation de l’Université Jean Monnet, Jean-Luc Fugit s’est naturellement tourné vers la Fondation de l’UJM qui a immédiatement souhaité soutenir cet évènement. Il ajoute : « les élus étudiants auxquels j'ai présenté le projet se sont montrés eux aussi très intéressés ».

Faire preuve d’agilité pour mieux s’orienter et s’insérer professionnellement
Le but de ce workshop « Métiers de demain et formation » est d’identifier et proposer des évolutions en termes d’approche pédagogique qui permettront de rendre les diplômés de l’Université Jean Monnet plus agiles pour mieux réussir leur orientation et insertion professionnelle.
La préparation à l’insertion professionnelle est un axe fort de la politique de formation de l’Université Jean Monnet. Forte de son expérience et de sa volonté d’intensifier ses actions aussi bien pour les étudiants que pour les stagiaires de formation continue, l’Université Jean Monnet souhaite toujours mieux outiller ses étudiants pour les aider à bien réussir leur intégration dans le monde du travail.
Il ajoute : « Nous avons tous de plus en plus conscience que la difficulté c’est de former aujourd’hui des jeunes à des métiers que l’on ne connait pas nécessairement. En même temps nous avons compris qu'il faut considérer à la fois les nouveaux métiers et l’évolution des métiers et des compétences. Il faut de plus en plus faire prendre conscience qu’il faut travailler sur la question de l’agilité de nos étudiants et aussi de nos enseignants pour s’adapter face aux nombreuses ruptures et leur accélération. Il faut également inviter nos étudiants à s’inscrire dans une trajectoire positive et une volonté d’apprentissage tout au long de la vie… Ne pas oublier qu’au-delà des disciplines nous formons des esprits….ce doit être encore plus un ciment commun de notre université. »

Pour permettre aux acteurs de s’engager sur une dynamique partagée d’appropriation, des ateliers ont été préférés aux conférences et discours verticaux qui apportent seulement un éclairage.
Sont inscrits à ces ateliers des étudiants, des stagiaires de formation continue, des enseignants de l’Université Jean Monnet, des représentants d’entreprises et des organismes publics. « L'évènement connait un franc succès car nous tablions sur 60 à 90 inscrits et nous en avons plus de 130 ce qui nous a obligé à limiter les inscriptions ! »
Les ateliers participatifs ont pour thèmes :

  • Innovation pédagogique au service des compétences professionnelles de demain  
  • Formation des étudiants à la créativité et l’innovation pour développer l’esprit d’entreprendre
  • Adaptation aux "R'évolutions" professionnelles tout au long de la vie à l’université

La restitution, prévue en fin de journée en présence de Yannick MOREL de l’APEC et d’Emmanuel DAVIDENKOFF, rédacteur en chef du Monde Campus, a pour but de formaliser les préconisations, dégager des pistes concrètes d’évolutions, faire prendre conscience et partager par le plus grand nombre. Elle ouvrira les réflexions pour des évolutions dans le cadre du contrat d’établissement.

Un workshop en lien avec la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne
« Les organisateurs de la Biennale ont proposé à Jean-Luc Fugit et à la Fondation de l'UJM une démarche originale d'animation des ateliers qu'ils ont décidé d'adopter. »

Publié le 30 mars 2017