Association BAGE

« L'associatif, c'est une aventure qu'il faut tenter. »

Rencontre avec Cyrielle Vittoz, 21 ans, originaire de Savoie, Présidente de l’association BAGE (Biologie Appliquée au Génie de l'Environnement).

Peux-tu nous présenter l’association BAGE ?
L'association a été créée en 1996. Elle a pour but de proposer des animations aux  étudiants du département Génie Biologique à l’IUT. Elle met à leur disposition un lieu de vie où les étudiants de 1ère et 2ème années peuvent discuter, se lier d’amitié et ainsi créer une véritable cohésion.

Quels sont les projets et évènements mis en place tout au long de l'année ?
Plusieurs évènements marquants et traditionnels : le week-end d’intégration fin septembre dans un camping pour faire connaissance entre 1ères et 2èmes années autour d’activités diverses. Il est mis en place depuis deux ans. Entre novembre et décembre, il y a la soirée GEII et GB voire MPH pour la cohésion interdépartementale, tradition en place depuis deux ans maintenant.
Le vendredi des vacances de Noël, il y a la remise des diplômes des anciens 2èmes années. Pour la traditionnelle soirée de Noël, les anciens étudiants reviennent. Les rencontres entre les étudiants et les anciens devenus des professionnels, sont à la fois instructives et conviviales.
Au moment de la passation officielle du bureau, il y a la soirée-concert mi-mars. C’est le dernier évènement de l'ancien bureau, où les étudiants de GB se retrouvent dans une salle avec différents groupes de différents types, cette année ce fut surtout du rock.
Mélanie Espinossa, la vice-présidente au pôle évènementiel, a créé l'évènement Eco campus qui se déroule durant la semaine des journées culturelles à l'IUT. Cet évènement regroupe plusieurs ateliers autour de la problématique des enjeux pour l'environnement, un domaine très important dans notre formation.

Combien de membres compte l’association ?
Chaque année, l'association BAGE regroupe environ 150 membres.

Peux-tu te présenter et nous expliquer comment tu es devenue Présidente de l’association ?
J'ai fait un bac S puis une année de classe préparatoire véto. J'ai préféré m'orienter vers un DUT en génie de l'environnement car le domaine me plaît énormément ainsi que la méthode pratique. Par ailleurs, l'équipe enseignante est très complice avec ses étudiants, une grande famille de GB.
J'ai voulu devenir présidente car personne ne voulait occuper ce poste à 100%. On se sent presque inutile si on délègue trop et les enjeux juridiques peuvent devenir pesants lors d'évènements. J'ai tenté de le devenir car j'étais motivée et que je savais que cela m'apporterait plus de positif que de négatif. Mon bureau m'a énormément soutenue surtout ma responsable évènementielle Melanie Espinossa. Sans elle, on aurait rien fait de concret. L'associatif peut très bien vous prendre tout votre temps. Ce n'est pas un passe-temps comme certains pourraient le dire. C'est un travail sérieux qui demande de l'implication.
Personnellement, j'ai pu rencontrer des personnes formidables appartenant à d'autres associations. C'est un apport non négligeable en termes de confiance en soi, de travail d'équipe, d'autonomie et de responsabilité; des points que l'on peut mettre en avant lors d'un entretien avec un employeur.
L'associatif, c'est une aventure qu'il faut tenter.

Publié le 2 mai 2016