Témoignage Thaïs

« C’est toujours étonnant de voir cette photo un peu partout. »

Thaïs, étudiante en histoire et stéphanoise fière, est le visage de la nouvelle campagne de communication de la Comédie.

Date et lieu de naissance
10 mai 1996 à Saint-Priest-en-Jarez.

Parcours scolaire
Après un bac littéraire, je me suis orientée en licence d’histoire. Je débuterai ma troisième année en septembre 2016.

Projet professionnel
J’aimerais beaucoup devenir enseignant-chercheur en histoire antique, ou, pour avoir un choix un peu plus accessible, professeur d’histoire-géographie dans le secondaire. En attendant, je poursuis mes études et cumule quelques petits jobs. Je suis notamment agent d’accueil à la Comédie de Saint-Etienne et je travaille avec le cinéma Le Méliès.

Séance photos pour la Comédie
Une amie m’a parlé du projet du photographe Ed Alcock. Il cherchait des personnes n’ayant pas particulièrement l’habitude de poser, des stéphanois lambda et divers. Le projet « stéphanois fiers » est une réponse à un article de 2015 qui présentait la ville comme un taudis, un endroit où il ne faisait pas bon vivre... Etant assez attachée à ma ville d’une manière générale, je me suis dit que c’était l’occasion de participer à un beau projet. Par contre, je ne savais pas du tout, avant le jour-même, que les photos seraient destinées à la Comédie !

Créatrice de costumes
Nous avons d’abord fait une première séance photo, en vêtements du quotidien, et au détour d’une discussion avec le photographe, je lui ai parlé de ma passion pour les costumes.
J’ai toujours été très attirée par les costumes, qu’ils soient historiques ou pas, et je participe à un certain nombre d’évènements en costumes depuis quelques années. Si j’achetais mes costumes jusqu’ici, j’ai pris des cours il y a deux ans avec une costumière (l’atelier de Méandrel) pour réaliser les miens. Je me suis beaucoup plus centrée sur le costume historique, où l’idée est de reconstituer, de manière fidèle, des costumes de différentes époques, à partir de sources historiques telles que des sculptures, des tableaux, des pièces textiles s’il en existe encore…
Ed Alcock m’a donc proposé de faire une séance avec ce costume, qui est donc l’une de mes créations, basé sur un tableau de la reine Elizabeth Ière dans sa jeunesse, une robe de l’époque Tudor, qui est portée ici sans la coiffe adéquate.

Nous avons été nombreux à participer à ses séances photos, je n’étais donc pas du tout certaine d’être dans la quinzaine de photos retenues, et je ne me serais jamais doutée que cette photo finirait par être le principal visuel de la saison. Cela me fait très plaisir car j’ai passé beaucoup de temps sur la création de cette robe, mais c’est toujours étonnant de voir cette photo un peu partout !

Publié le 23 juin 2016