Vecteur (Mode)

Le mode vectoriel correspond à une vue discrète du monde, constitué d’entités distinctes, contrairement au mode raster qui correspond à un modèle continu. Dans le mode vecteur les entités du monde réel sont traduites au moyen de formes géométriques exprimant leur contour. Il existe trois grandes formes de base : les points, les lignes et les polygones. Ces formes se traduisent numériquement par des paires de coordonnées (x,y) ou des triplets (x,y,z) dans les SIG 3D. Les structures vectorielles peuvent être plus ou moins complexes. Si les relations géométriques de contiguïté et de connexion ne sont pas prises en compte, on parle d’un modèle spaghetti. Dans le modèle le plus simple, les points sont stockés géographiquement sous formes de paires de coordonnées, les lignes sous forme de séries de paires de coordonnées et les polygones comme des séries de paires de coordonnées dont la dernière est identique à la première (fermeture du contour). Le modèle topologique permet de prendre en compte le fait que deux polygones contigus partagent une ligne et que deux lignes se croisent en un point qui leur est commun. Une manière de construire un modèle vecteur topologique et d’envisager les points comme des éléments de base, les lignes comme des connexions entre ces points et les polygones comme des agencements de lignes connectées entre elles. Dans une structure de données vectorielles, il faut distinguer les nœuds qui établissent les connexions entre les objets et les sommets qui construisent leur forme.


Voir : Raster (Mode)
[English : Vector (Mode)]

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
/webapps/wikimastersig/data/pages/glossaire/vecteur_mode.txt · Dernière modification: //02/06/2015 18:01// par joliveau
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0