Analyse spatiale des données

L’analyse spatiale des données est un domaine ancien et vaste qui regroupe de nombreuses méthodologies, certaines générales et d’autres plus spécifiques à un champ thématique précis. Les logiciels SIG classiques sont donc loin d’être les seuls outils employés en analyse spatiale. Certains viennent de la géostatistique par exemple ou de champs thématiques comme l’écologie du paysage.

Dans le domaine des SIG, on appelle parfois Géotraitements ces fonctions analytiques fondés sur le calcul à partir des propriétés spatiales des entités. Certaines se réalisent en mode vecteur, d’autres en mode raster, d’autres encore fonctionnent ou combinent les deux modes.

Parmi les fonctions générales susceptibles de s’appliquer dans différents domaines, on peut lister les combinaisons géométriques d’union et d’intersection, les calculs de distance euclidienne (à vol d'oiseau) comme les zones tampons, de distance coût ou selon un réseau, les analyses de contiguïté et de voisinage, les calculs statistiques, l'algèbre de cartes, l’interpolation spatiale et la géostatistique, les analyses de distribution spatiale, de densité et de potentiel.

Quelques exemples classiques plus spécifiques sont l'analyse topographique (pentes, orientations, morphologie, visibilité), les calculs hydrologiques, l'interprétation de données de télédétection

[English : Spatial Analysis]

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
/webapps/wikimastersig/data/pages/glossaire/analyse_spatiale_des_donnees.txt · Dernière modification: //01/06/2015 15:44// par joliveau
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0