Lancement EUR Manutech Sleight

Lancement de l'Ecole Universitaire de Recherche Manutech Sleight

Le lancement de l’École Universitaire de Recherche Manutech Sleight Ingénierie Lumière-Surfaces, Santé et Société portée par l’Université de Lyon et coordonnée par l’Université Jean Monnet a eu lieu mardi 2 octobre 2018 sur le campus Manufacture.

Sélectionnée en octobre 2017 dans le cadre d’un appel à projets très compétitif du Programme d’Investissement d’Avenir 3, et portée par Florence Garrelie, directrice du Laboratoire Hubert Curien (UJM/CNRS/IOGS), l’EUR Manutech Sleight a pour ambition de devenir une Graduate
School reconnue mondialement dans le domaine de l’ingénierie Lumière - Surface, grâce à la convergence de plusieurs champs disciplinaires : optique-photonique, sciences des matériaux, mécanique, imagerie, Informatique, bio-ingénierie (orthopédie ou ophtalmologie).

Les applications sociétales sont nombreuses, en particulier dans les domaines de l’énergie, des capteurs, de la biologie et de la santé et également pour extraire de l’information d’imagerie de surface à partir de dispositifs d’acquisition et de traitements d’image par des algorithmes d’Intelligence Artificielle.

Une ambition scientifique selon trois axes

Au niveau scientifique, l’EUR Manutech Sleight a pour ambition de devenir à terme une référence internationale dans le domaine de l’Ingénierie Surface-Lumière selon 3 axes scientifiques :

- Prédire, tester et définir les processus de modification de surface induits par la lumière pour l’identification et le contrôle des processus fondamentaux guidant l’évolution transitoire de l’absorption de la lumière et des modifications de surface.

- Extraire une information complète et du sens à partir de l’imagerie de surface tant pour offrir des outils de diagnostic pour divers environnements tels que les environnements sévères ou le diagnostic in situ de tissus biologiques que pour doter l’industrie de moyens de contrôle des processus de fabrication.

- Favoriser un saut technologique décisif dans l’ingénierie et le contrôle des effets de modification de surface induits par la lumière.

Des formations interdisciplinaires intégrés en formation et recherche

Pour le volet pédagogique coordonné avec le volet scientifique, les principaux objectifs de l’EUR Manutech-Sleight sont d’augmenter l’attractivité de formations d’excellence en Master, par des formations tout à fait uniques avec une forte interdisciplinarité dans les parcours de Master au travers par exemple la mise en place de « majeures » et « mineures » dans chaque cursus ; de renforcer l’attractivité internationale
de ces formations par le financement de bourses pour les Masters concernés ; et enfin d’offrir des cursus pleinement intégrés formation-recherche, à la manière des Graduate School.
L’EUR Manutech-Sleight s’appuie sur six diplômes de masters de la Faculté des Sciences et Techniques et un master de la Faculté de Médecine de l’UJM, sur les deux Écoles Doctorales SIS et MEGA de l’Université de Lyon, et également sur les formations Ingénieurs de l’Institut d’Optique Graduate School (IOGS), et de l’INSA Lyon.

Un ancrage territorial fort 

Ce programme repose sur les bases solides de l’ÉquipEx MANUTECH-USD et du LabEx MANUTECH-SISE permettant ainsi de renforcer et coordonner les compétences du territoire autour de la science et de la technologie des surfaces. L’EUR s’inscrit ainsi dans un écosystème très favorable avec notamment les deux pôles de compétitivité VIAMECA et MINALOGIC, ainsi que le dispositif FrenchTech #Manutech. Dans ce contexte, l’Université Jean Monnet via le Laboratoire Hubert Curien et l’entreprise HEF ont été pionniers d’un rapprochement université-entreprise avec cette initiative qui permet de positionner le territoire stéphanois comme leader mondial dans le secteur de l’ingénierie des
surfaces.

L'EUR en chiffres

Les partenaires de l’EUR

> Université de Lyon
> Université Jean Monnet
> INSA Lyon
> CNRS
> Inserm
> Institut d’Optique Graduate School
> Mines Saint-Étienne
> École Centrale de Lyon
> ENISE
> Université Claude Bernard Lyon 1
> GIE Manutech-USD
> HEF
> Kéranova

L'EUR Manutech Sleight sur le site de l'Université de Lyon

Galerie Photos (Crédit Photos Laurent Carpentier)


Bernard BADET, coordinateur thématique "Sciences de la Matière et Ingénierie"



Yohann ROCHEFEUILLE, Chargé de Projets Scientifiques - Direction des Grands Programmes d’Investissement de l’État - DGPIE

Khaled BOUABDALLAH, Président de l’Université de Lyon

Michèle COTTIER, Présidente de l’Université Jean Monnet



Aurélie DE SOUSA, adjointe au délégué régional du CNRS en Rhône Auvergne

Éric MAURINCOMME, Directeur de l’Institut National des Sciences Appliquées Lyon

Philippe MAURIN PERRIER, Co-président du groupe HEF



Bernard LAGET, Vice-président en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’innovation

Samy KEFI-JEROME, Conseiller régional délégué à l’e-administration
*

Manutech Sleight dans la presse
Article - La Tribune, 01/10/2018

 

Un projet soutenu par :

Publié le 3 octobre 2018