Publications

Transitions économiques et nouvelles ruralités
Vers l'émergence de "métromilieux" ?

 

© Publications de l'Université de Saint-Étienne

 

Depuis la fin du XXe siècle, l’essor de l’économie néolibérale a engendré une figure spatiale et territoriale inédite : l’urbain métropolisé. Une évolution qui aujourd’hui doit être interrogée et examinée à travers les problèmes de fond qu’elle soulève dans la gestion des ressources de la terre dont dépend le devenir des établissements humains. Cet ouvrage pose la question d’un changement de paradigme économique et celle du rôle primordial que l’espace rural y occuperait. Sur les bases d’une réflexion interdisciplinaire, est formulée l’hypothèse d’un renouvellement du statut des territoires ruraux autour de la notion de « métromilieux » : une notion qui, face au caractère centralisateur et prédateur du système métropolitain, traduirait la possibilité d’un processus d’établissement territorial équilibré dans une structure économique mondiale diversifiée.

ISBN 978-2-86272-723-3
Format 16x24 cm - 224 pages
Prix 25€

Disponible en librairie ou par mail (publications @ univ-st-etienne.fr)

 

 

 

Chine, construire l'héritage

 

© Publications de l'Université de Saint-Étienne

 

Des architectes et urbanistes chinois œuvrent depuis une vingtaine d’années à une remise en cause des processus de production de l’espace qui se sont imposés en Chine. Ils savent puiser dans leur histoire pour dessiner les lieux de vie, des urbains et des ruraux, du domestique au public, du collectif à l’individuel, du ludique au labeur, du culturel à l’artisanat, du social au commerce. Engagées, leurs réalisations sont nourries des vertus opératoires de la pensée traditionnelle qui exploite les capacités de l’architecture à convoquer l’art, l’usage, et la technique.
Ainsi, au croisement de l’architecture et de la ville, ces principes réhabilitent parfois des éléments fondamentaux de l’architecture chinoise, ou s’en inspirent. Ils forcent ainsi à une relecture d’une culture souvent mal connue, volontairement ou par ignorance, et posent la question de l’héritage.

ISBN 978-2-86272-721-9
Format 16x24 cm - 320 pages
Prix 20€

Disponible en librairie ou par mail (publications @ univ-st-etienne.fr)

 

 

 

Post Veters

Tradition et innovation dans les épigrammes de l'Anthologie latine

 

© Publications de l'Université de Saint-Étienne

 

C’est dans la Carthage sous domination vandale (430-530) que se sont constitués les derniers recueils épigrammatiques proprement antiques, qui sont aujourd’hui réunis, avec d’autres matériaux poétiques, dans l’Anthologie Latine. Le présent volume comporte neuf contributions qui examinent comment les différents poètes tardifs se sont approprié les grands modèles épigrammatiques – dont certains, comme Catulle ou Martial, remontaient alors à cinq ou six siècles – et comment ils ont réussi à innover en se démarquant des traditions littéraires et en les transformant pour engendrer l’ultime renaissance du genre épigrammatique dans l’Antiquité.

ISBN 978-2-86272-716-5
Format 16x24 cm - 156 pages
Prix 21€

Disponible en librairie ou par mail (publications @ univ-st-etienne.fr)

 

 

 

Penser la famille au XIXe siècle
(1789-1870)

 

© Publications de l'Université de Saint-Étienne

 

Réédition numérique

Dans la France du XIXe siècle, l’institution familiale se trouve dans une phase de transition historique, et dans une position à la fois triomphale et contestée. Avec l'avènement de la classe et des valeurs bourgeoises portées par la Révolution se répand le modèle domestique bourgeois : les familles de type nobiliaire ou paysan, enracinées dans une terre et une tradition, prises dans un réseau de relations lignagères et communautaires, et placées sous l'autorité du père, reculent devant le ménage mobile, autonome, rassemblé par l'amour autour de la mère et des enfants, qui caractérise notre civilisation industrielle et urbaine.
Au croisement de l'histoire, de la littérature et de la sociologie, ce livre interroge la façon dont les intellectuels du XIXe ont pensé la mutation de la famille, considérée dans son rôle de médiateur entre l'individuel et le social.

ISBN 978-2-86272-705-9
Prix 10€

Ouvrage disponible au format EPUB ☞ ICI

 

 

 

Le ruban
De l'industrie au patrimoine

 

© Publications de l'Université de Saint-Étienne

 

Le patrimoine de la ville de Saint-Étienne est constitué pour l’essentiel des traces des différentes activités industrielles qui ont marqué la ville. Parmi elles, la rubanerie a laissé une empreinte multiforme : les rubans eux-mêmes, à travers la collection du Musée d’art et d’industrie ; mais aussi de nombreuses traces architecturales et urbaines ; et enfin tout un héritage technique et organisationnel, qui a façonné la culture économique locale.
Cet ouvrage prolonge une série de conférences données par l’auteur dans le cadre de l’université pour tous. Le texte est enrichi d’une abondante iconographie, souvent inédite. Il permet de comprendre comment l’industrie textile, implantée voilà près de quatre siècles dans la région stéphanoise, a fait l’objet d’un processus de patrimonialisation, certes tardif et imparfait, mais qui mérite d’être mieux connu des Stéphanois et au-delà de tous ceux qui s’intéressent au patrimoine industriel.

ISBN 978-2-86272-711-0
Format 12,5x19 cm - 96 pages
Prix 9€

Disponible en librairie ou par mail (publications @ univ-st-etienne.fr)

 

 

 

Les grands ensembles
Patrimoines en devenir

 

© Publications de l'Université de Saint-Étienne

 

À travers des sites emblématiques et variés, et en mobilisant la notion de patrimoine dans ses différentes acceptions, l’ouvrage donne à voir l’habitat social et son actualité sous des aspects différents de ceux, négatifs, habituellement médiatisés. Entre la chronique et la fresque, mobilisant plus d'une centaine d'images d’archives et de nombreuses paroles d’acteurs, l’ouvrage montre pourquoi, comment et pour qui ont été édifiés les grands ensembles dans l’exemplaire bassin stéphanois. L’ouvrage aborde également la question patrimoniale sous un double aspect : immobilier et culturel. Une vision neuve de la rénovation urbaine, qui aborde la démarche de réhabilitation au sens juridique, moins en termes de bâti que de mixité sociale. Il s’agit en effet, dans le cas stéphanois, de refaire du logement social le logement du plus grand nombre.

ISBN 978-2-86272-704-2
Format 21x27 cm - 184 pages
Prix 22€

 Disponible en librairie ou par mail (publications @ univ-st-etienne.fr)

 

 

 

Maîtresses et favorites
Dans les coulisses du pouvoir
du Moyen Âge à l’Époque moderne

 

© Publications de l'Université de Saint-Étienne

 

Le recueil d’études historiques proposé ici a pour ambition de reprendre le dossier trop longtemps galvaudé des maîtresses royales ou princières d’Ancien Régime, pour le soumettre aux questionnements conjoints de l’histoire politique et culturelle d’une part, de l’histoire des femmes et du genre d’autre part. Le sujet, qui renvoie à d’autres questions sur les coulisses du pouvoir et le poids réel ou fantasmé de l’entourage immédiat des princes, est toujours étonnamment d’actualité. Des chercheurs et des chercheuses tentent ici d’en analyser scientifiquement les configurations et les agissements, dans le passé comme dans le présent le plus immédiat. Loin des aspects anecdotiques souvent privilégiés, leurs contributions s’attachent à renouveler l’approche du phénomène, en l’abordant sur le long terme, dans un espace géographique relativement large, et à la lumière de plusieurs disciplines.

ISBN 978-2-86272-694-6
Format 16x24 cm - 364 pages
Prix 20€

 Disponible en librairie ou par mail (publications @ univ-st-etienne.fr)