GIMAP

Groupe sur l'Immunité des Muqueuses et Agents Pathogènes

Manipulation dans le L3

EA 3064

Le GIMAP est un groupe de recherche multidisciplinaire qui a été fondé en 1991 par le regroupement des compétences d'immunologistes, d'infectiologues et de microbiologistes, dont le centre d'intérêt gravitait autour de la physiopathologie et de la prévention de l'infection par voie muqueuse. La muqueuse génitale et le virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (HIV-1) ont constitué d'emblée le centre de nos préoccupations mais d'autres muqueuses et d'autres agents pathogènes ont bénéficié par la suite des infrastructures et des savoir-faire développés autour de ce thème initial. Le groupe de recherche est localisé à la Faculté de Médecine Jacques Lisfranc de l'Université Jean Monnet (UJM) de Saint-Etienne, sur le Campus Santé Innovations. Il est composé d'enseignants-chercheurs venant principalement du secteur médical mais aussi de l'Etablissement Français du Sang Auvergne-Loire et de l'Institut Universitaire Technologique (IUT) de l'UJM, de scientifiques (dont une ingénieur), de quatre techniciens, d'un secrétaire mi-temps et d'étudiants de différents niveaux (master, thèse). L'EA 3064 est une composante de l'Institut Fédératif de Recherche IFRESIS (FED 4166), il s'appuie sur le CIC-Vaccinologie au sein du CIC-EC 1408. L'EA3064 est également partenaire du Centre International de Recherche en Infectiologie - CIRI. La gouvernance de l'EA 3064 est assurée par le Directeur, le Pr Thomas BOURLET, assisté d'un Comité de Direction et d'un Conseil Scientifique.

Le GIMAP développe trois Worpackages (WP) qui constituent l’ossature du projet 2016-2020:

WP1 : Modélisation des interactions muqueuses-agents pathogènes / étude des réservoirs (animé par les Drs Florence GRATTARD et Sylvie PILLET),

Ce WP s'intéresse à plusieurs thématiques

  • l'exploration du réservoir rectal chez des sujets séropositifs pour HIV sous HAART (Etude VIRECT) en étudiant la composition en cellules immunitaires et la charge virale ARN et ADN à partir de biopsies rectales afin de mieux comprendre l’impact des HAART sur l’activation du système immunitaire et la constitution du réservoir viral.
  • l'analyse de variants minoritaires de souches non B de virus HIV-1 présents dans le sang, la salive et les sécrétions génitales de sujets nouvellement découverts porteurs de HIV  au Mali, en collaboration avec l’Institut INRSP de Bamako.
  • l’évaluation de l’efficacité de la prévention par Atripla  de l’infection mère-enfant au cours de la grossesse et pendant l’allaitement en République  Centre-Africaine, en collaboration avec l’Institut Pasteur de Bangui et l’unité INSERM 1058 de Montpellier.
  • à l'interface entre le WP1 et  le WP2, les travaux sur les anticorps neutralisants anti-HIV-1 et sur les microbicides anti-HIV-1 permettent de développer des approches préventives au niveau muqueux.

WP2 : Vaccination et prophylaxie des infections par voie muqueuse (animé par les Drs Stéphane PAUL et Elisabeth BOTELHO-NEVERS)

Ce WP développe plusieurs approches:

  • les biothérapies par voie muqueuse par le biais d'une stratégie vaccinale basée sur des nanoparticules biodégradables d’acide lactique en collaboration avec l'Institut de Biologie et Chimie des Protéines, UMR5305 à Lyon
  • le développement de  nouveaux adjuvants basés sur des ligands l'immunité innée pour la vaccination par voie muqueuse en collaboration avec les sociétés InvivoGen et Transgene SA
  • le développement d’approches vaccinales ciblant les muqueuses via le mécanisme de transcytose inverse des IgA sécrétoires ou des glycodendrimères, en collaboration avec UMR CNRS 5250 à Grenoble.
  • à l'interface avec le WP3, dans le cadre de la néphropathie à IgA, l'analyse de l'association entre la présence d'une délétion dans une région de l'IgA et différentes variables connues pour leur association avec l’évolution vers l’insuffisance rénale terminale afin davec pour objectif la prise en charge « personnalisée » des patients porteurs de cette délétion.

WP3 : Inflammation des épithéliums et des endothéliums (animé par le Dr Fabrice COGNASSE et le Pr Philippe BERTHELOT)

Ce WP s'intéresse à l'inflammation des épithélium et des endothélium en mettant l'accent sur

  • le rôle inflammatoire des cytokines plaquettaires dans le pronostic des incidents transfusionnels consécutifs à l’administration de concentrés plaquettaires ,afin d’aboutir au concept de « transfusion personnalisée » permettant de prévenir la survenue de réactions aiguës post-transfusionnelles.
  • la participation des plaquettes sanguines dans l'inflammation associée au sepsis sévère avec comme objectif  de limiter cette inflammation en ciblant les plaquettes, en collaboration avec le CIRI à Lyon et l'IM2C-UMR1048 à Toulouse.
  • l'implication des plaquettes dans certaines pathologies virales telles que l'infection à HIV-1 ou par le virus de la Dengue
  • à l'interface avec le WP1, l'étude du portage muqueux de S. aureus avec pour objectif d'une part d’identifier des différences entre les souches de porteurs persistants et intermittents, en collaboration avec l'INSERM U1047 à Nîmes et d'autre part d’évaluer l’efficacité de stratégies de décontamination ou de vaccination, notamment en chirurgie orthopédique

De par la complémentarité des expertises présentes dans les trois WP, des travaux centrés sur les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) sont menés à l'interface des trois WP et s'intéressent

  • aux liens entre la rectocolite hémorragique et l’infection à CMV,
  • au développement d'un vaccin nanoparticulaire et d'une approche de transcytose inverse dans l'approche préventive de la Maladie de Crohn

Organisation

Directeur de Laboratoire :Thomas BOURLET

 

24 Enseignants-chercheurs/post-docs :

Eric ALAMARTINE, Philippe BERTHELOT, Elisabeth BOTELHO-NEVERS, Thomas BOURLET, Sana CHARAOUI, Fabrice COGNASSE, Anne DEPINCE-BERGER, Pierre FLORI, Julie GAGNAIRE, Amandine GAGNEUX-BRUNON, Olivier GARRAUD, Christian GENIN, Florence GRATTARD, Sandrine LARADI, Frédéric LUCHT, Christophe MARIAT, Stéphane PAUL, Sylvie PILLET, Bruno POZZETTO, Xavier ROBLIN, Nicolas ROCHEREAU, Paul VERHOEVEN, Fabrice ZENI.

 

5 Praticiens hospitaliers:

Anne CARRICAJO, Céline CAZZORLA, Christiane DEFONTAINE, Anne FRESARD, Nicolas MAILLARD.

 

7 personnels IATOS ou assimilés:

Charles-Antoine ARTHAUD, Marie-Ange EYRAUD, Jocelyne FAGAN, Benjamin GARNIER, Hind HAMZEH-COGNASSE, Fabienne JOSPIN, Blandine NOAILLY.

 

17 Doctorants (D) / 4 Etudiants en Master (M):

Chaker ALOUI (D), Amandine BRUNON-GAGNEUX (D), Adrien CHABERT (D), Tahar CHAKROUN (D), Maelle DETOC (D), Rémi GAYET (D), Julie GAGNAIRE (D), Alexandre GIRARD (D), Antoine HADDAD (D), Cyril HADDAR (D), Perrine JULLIEN (M), Martin KILLIAN (D), Abdelaye KEITA (D), Mathilde LANDRAUD (M), Meriam MEMMI (D), Fédy MORGENE (D), Sandrine MOUSSA (D),  Josselin RIGAILL (M), Caroline SUT (D), Sofiane TARIKET (D), Justine WERQUIN (M).

 


ContactsGroupe sur l'Immunité des Muqueuses et Agents Pathogènes

Campus Santé Innovations
Faculté de Médecine Jacques Lisfranc
10 rue de la Marandière
42270 Saint-Priest-en-Jarez

Tel : 04 77 42 14 67
Fax : 04 77 42 14 86
Nous contacter

Localisation

Lieu 1