Année 2023-2024

Actualités

    • L'UJM lauréate de l'appel à projets Marie Sklodowska-Curie doctoral networks

      L’Université Jean Monnet est lauréate de l'appel à projets européens « Marie Sklodowska-Curie Actions Doctoral Networks » dans le cadre du programme Horizon Europe. Les résultats ont été publiés en avril 2024.

      Lire la suite

    • Que disent les pleurs des chiots ?

      Chez les mammifères, pleurer pour attirer l’attention de ses parents n’est pas propre au bébé humain. Par exemple, chez le chien domestique, les chiots pleurent dès la naissance afin de recevoir des soins maternels. Mais quelles informations les chiennes extraient-elles des pleurs de leurs chiots ? Une équipe de chercheurs et de chercheuses de l'Université Jean Monnet Saint-Étienne, de l’Université du Québec (à Chicoutimi), du CNRS et de l’INRAE, menée par Mathilde Massenet, David Reby et Nicolas Mathevon, a récemment élucidé cette question. Leurs résultats viennent d’être publiés dans la prestigieuse revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

      Lire la suite

    • Rebecca Niver - Unsplash

      Le mécanisme de communication entre les organes floraux du Pétunia grâce à une molécule volatile utile au développement de la fleur

      Le pétunia, qui orne communément nos balcons, est la plante à massif la plus connue et utilisée dans le monde pour sa diversité de couleurs, de morphologies et de senteurs. C’est également un modèle d’étude important utilisé par les scientifiques notamment pour étudier la biosynthèse des parfums, les mécanismes de transport permettant leur émission ainsi que leur rôle écologique de communication chez les plantes. Un chercheur du Laboratoire de biotechnologies végétales appliquées aux plantes aromatiques et médicinales - LBVpam (UJM/CNRS), Benoît Boachon, vient de participer à l’identification du premier récepteur d’une molécule volatile impliquée dans la communication entre organes floraux chez le pétunia. Cette étude, dirigée par le Pr. Natalia Dudareva (Université Purdue, USA) en collaboration avec le Docteur Benoît Boachon) et le Pr. Nitzan Shabek (Université de Californie Davis, USA), est publiée ce vendredi 22 mars 2024 dans la revue Science. Elle décrit pour la première fois le mécanisme de perception et de signalisation d’une molécule volatile permettant la communication entre organes floraux chez le pétunia.

      Lire la suite

    • Jean-Philippe Colombier, enseignant chercheur au Laboratoire Hubert Curien, lauréat du Prix Paul Langevin de la Société Française de Physique

      Samedi 16 mars, Jean-Philippe Colombier, enseignant-chercheur en physique au laboratoire Hubert Curien (CNRS/Université Jean Monnet /Institut d'Optique Graduate School), est récompensé du prix Paul Langevin 2023 de la Société Française de Physique, pour son travail exceptionnel en physique théorique autour de la modélisation des interactions entre des lasers ultra-courts et la matière irradiée. L'Université Jean Monnet le félicite pour cette prestigieuse récompense. Selon la Société Française de Physique, les travaux du chercheur participent à positionner Saint-Étienne comme une référence dans le champ de l'ingénierie de surface, à travers l'utilisation de la lumière comme un outil fonctionnel.

      Lire la suite

    • Des nanopiliers créés par le tir unique d'un laser à impulsions ultra-courtes

      Les lasers femtoseconde, qui délivrent des impulsions ultra-courtes (10-15 s), ont permis des avancées significatives dans la nanotexturation des surfaces et l'ablation des matériaux. Des recherches menées...

      Lire la suite

    • Le LGL-TPE et le Laboratoire Hubert Curien impliqués dans le programme de recherche Origins

      Le programme et équipements prioritaires de recherche (PEPR) Origins, piloté et coordonné par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et financé par le plan France 2030, est consacré aux origines des planètes et de la vie. Les travaux interdisciplinaires, issus de la communauté scientifique nationale dans le domaine, permettront de lever des verrous scientifiques et technologiques avec des retombées dans les domaines de la santé, de l’environnement, de l’innovation. L'Université Jean Monnet est impliquée dans ce programme, à travers le projet Cosmo-Sat porté par le laboratoire de Géologie de Lyon - Terre Planètes Environnement (LGL-TPE), le projet AI Data analysis, porté par le laboratoire Hubert Curien et le projet de Contrôle non-supervisé et prédictif pour l'optique adaptative, porté par le CNRS.

      Lire la suite

    • Micro - Casque - Ordinateur

      Au-delà de la parole : explorer la diversité de la voix humaine

      En combinant des sons complexes, la parole nous permet de communiquer efficacement une quantité et une diversité impressionnantes, voire illimitées, d’informations. Cependant, nos prouesses vocales se...

      Lire la suite

    • AILyS : Un projet sur l’Intelligence artificielle à Lyon - Saint-Étienne

      Jeudi 9 novembre, un consortium d’établissements, d’organismes et d’entreprises de Lyon - Saint-Étienne, dont l’UJM est membre a déposé le projet AILys sur l'intelligence artificielle dans le cadre de l’appel à manifestations d’intérêt France 2030 « IA Cluster : pôles de recherche et de formation de rang mondial en intelligence artificielle ». Porté par l'ENS de Lyon et une association de nombreux partenaires du territoire, le projet AILyS vise à regrouper les ressources de recherche, de formation et d'innovation en intelligence artificielle (IA) à Lyon et Saint-Étienne pour former un pôle d’excellence européen sur le sujet.

      Lire la suite

    • L'UJM lauréate de "l'AAP France 2030 régionalisé" avec 3 projets collaboratifs

      L'Université Jean Monnet est lauréate de "l’appel à projet France 2030 régionnalisé", qui vise à transformer durablement des secteurs clés de l’économie par l’innovation, avec 3 projets « I-demo » : les projets GLACIER, POPEX et SOFTEN.

      Lire la suite

    • Photo d'illustration libre de droit - Pexels

      La blessure traumatique du muscle : synthèse des connaissances scientifiques d’une pathologie répandue

      Un effort physique important ou inhabituel, un choc traumatique, puis, une douleur lancinante, une sensation de gonflement, un déficit fonctionnel. Il s’agit d’une blessure musculaire traumatique. Distincte de la courbature musculaire, la blessure traumatique du muscle représenterait 20 à 40 % des blessures en sport. Fréquente dans les métiers physiques et chez les militaires, rare chez la personne âgée, elle toucherait une part sous-estimée de la population générale non sportive.

      Lire la suite

    • Que disent les pleurs des bébés ?

      Le pleur est le signal par lequel les bébés communiquent vocalement avec leurs parents et les autres personnes qui s'occupent d'eux au cours des premiers mois de leur vie. Mais que nous disent réellement...

      Lire la suite