conférences_uva

Conférences/Débats "Histoire de l'Education Populaire"Université de la Vie Associative / Cinémathèque Saint-Etienne

Modalités pratiques :

  • Inscription obligatoire avant le 25 mars 2018 auprès de Mme Sarah HATHOUT, 04 77 43 79 31/ ftlv-set @ univ-st-etienne.fr
  • Conférence ouverte au grand public, entrée gratuite
  • Cinémathèque Municipale – Salle Mazoyer                                              20-24 rue Jo Gouttebarge 42001 Saint-Etienne

« L’éducation populaire est un courant de pensée qui vise à donner à tous l’instruction et la formation nécessaire afin qu’ils deviennent des citoyens aptes à participer activement à la vie du pays. Ce mouvement prend racine au XVIIIème siècle où apparaissent largement les questions du développement individuel des personnes et du développement social communautaire. L’éducation populaire trouve son réel point de départ dans le rapport de Condorcet sur l’organisation générale de l’instruction publique en 1792, puis se développe essentiellement dans les villes dans le courant du XIXème siècle. Elle s’intéresse à l’ensemble de la population, aux adultes dans un premier temps, puis aux enfants.

Le mouvement s’est d’abord organisé autour de trois grands courants idéologiques : le christianisme social, les mouvements laïques -dont la Ligue e l’enseignement- et le mouvement ouvrier.

Saint-Etienne, ville ouvrière, a été une ville pionnière en matière d’éducation populaire. »

Voilà une définition de l’éducation populaire que proposait, en 2012, La semaine des 4 jeudis ouvrage, né d’une collaboration entre les Archives municipales de Saint-Etienne et l’Université de la Vie Associative (UVA), reprenant l’exposition éponyme qui avait attiré de nombreux stéphanois.

Pour approfondir et illustrer le sujet, notre action s’est focalisée, depuis, sur l’histoire, la recherche et le recueil de la mémoire associative, avec des entretiens de bénévoles associatifs réalisés par des étudiants de 2ème année du département Sciences de l’Education de l’Université Jean Monnet, dans une collaboration élargie aux Archives départementales. Cette action s’est accompagnée de consultations d'archives associatives et d’une formation au tri pour les associations volontaires.

Elle a été jalonnée par une journée d’études en mars 2015 (voir Journée d’étude du 18/03/2016 : https://www.univ-st-etienne.fr/fr/formation/formation-continue/societe-europe-et-territoires/universite-de-la-vie-associative.html)et se poursuit actuellement.

A ce stade de son travail, l’Université de la Vie Associative a voulu proposer un éclairage historique lors de deux rencontres, les 29 mars et 5 avril, de 18h30 à 20h30, en partenariat avec la Cinémathèque municipale.

source "Archives municipales de Saint-Etienne"

A partir des films de son fond, nous illustrerons avec François Maguin, une petite histoire (des petites histoires) de l’éducation populaire à Saint Etienne du XIXe au XXe siècle.

 

Ces rencontres prennent place au croisement de 2 préoccupations majeures de l’UVA :

  • le recueil de la mémoire et de l’histoire associative

  • l’interrogation sur le devenir des grands réseaux associatifs

La première soirée, le 29 mars sera consacrée à la période allant du XIXe siècle à 1945. On y parlera de la sociabilité ouvrière, de l’émergence et du développement de l’Education Populaire, des amicales laïques, des œuvres catholiques, protestantes et patronales. On y évoquera aussi le devenir de ces grands réseaux durant la deuxième guerre mondiale.

La deuxième soirée, le 5 avril, s’intéressera à la période de 1945 à 1990. C’est dire qu’on y abordera l’expérience de Jean Dasté et les changements urbains stéphanois. On suivra la mise en place et les métamorphoses des Centres sociaux, des Maisons de jeunes et de la culture et des Maisons de quartier.

Cette histoire, au vu de sa diversité et de sa complexité, ne peut pas être exhaustive. Aussi, pour chaque rencontre, un temps important d’échanges permettra d’enrichir et de compléter nos connaissances sur le sujet.

Nous souhaitons prolonger ces deux moments avec les personnes et structures intéressées, par une réflexion sur le thème « comment se vit l’éducation populaire aujourd’hui ? Quel est l’avenir des grands réseaux qui la structurent ? ».

Nous proposerons de prendre un peu de temps, le 5 avril, pour en définir les modalités : séminaire, organisation d’une journée d’études, etc.

               

Source images: Archives municipales de Saint-Etienne

Localisation

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires